Numérique

Free rejoint notre réseau Oise Très Haut Débit

Publié le

  • Free rejoint notre réseau Oise Très Haut Débit.pdf(.pdf, 120,3 Ko)

Nadège LEFEBVRE, Présidente du Conseil départemental de l’Oise, réagit à l’arrivée de l’opérateur Free sur le réseau Oise Très Haut Débit.


Je me réjouis de l’arrivée de ce nouvel opérateur au sein du réseau d’initiative publique que nous portons au Conseil départemental de l’Oise avec le Syndicat Mixte Oise Très Haut Débit (SMOTHD). 
En 2022 les habitants de l’Oise pourront désormais compter sur ce nouvel opérateur pour obtenir un abonnement très haut débit en zone rurale. 
Une arrivée qui vient confirmer notre dynamique en faveur du développement de l’internet très haut débit dans notre département, qui compte désormais les 4 grands opérateurs nationaux que sont SFR,
Orange, Bouygues Telecom et Free.   
Avec plus de 96% de notre territoire couvert par la fibre, l’Oise est le 3ème département le mieux fibré de France, après Paris et les Hauts-de-Seine, et demeure le 1er territoire rural fibré d’Europe ! 
Nous sommes fiers d’avoir effectué ce pari sur l’avenir qui nous permet aujourd’hui de pouvoir renforcer significativement l’attractivité de notre territoire et de désenclaver les zones les plus isolées du département. 
Cela représente aussi un véritable atout pour nos acteurs économiques, pour l’amélioration de notre sécurité publique, pour l’ensemble des acteurs publics et privés du territoire et les particuliers.   
Une dynamique que le SMOTHD poursuivra notamment en mettant en place de nouvelles procédures de régulation et d’échanges entre les opérateurs et les usagers. 
Je tiens à féliciter et à remercier l’ensemble des équipes du SMOTHD ainsi que le Président Christophe DIETRICH pour cet engagement quotidien à nos côtés en faveur de l’innovation et du développement de
ces outils technologiques au service des habitants de l’Oise. 


Pour rappel, le Conseil départemental de l’Oise et le SMOTHD n’interviennent pas dans les Zones dites « AMII ». Il s’agit de quatre zones urbaines réservées aux opérateurs privés, à savoir : l’Agglomération du Beauvaisis; les communes de Creil, Montataire, Nogent-sur-Oise et Villers-Saint-Paul, le Compiégnois, les communes de Longueil-Annel et Thourotte et la Ville de Chantilly.