Le

Théâtre

La valse d'Icare

Tout public

Durée : 1h15


Au mépris d’un père intolérant et d’une mère trop protectrice, Icare finira par réaliser son rêve et deviendra chanteur. Très vite, il connaîtra le succès… et ses pièges aussi. Enivré, manipulé, il finira par se brûler les ailes en touchant l’astre des plaisirs éphémères, des excès et des vanités, et perdra tout, ses amis, sa famille, sa santé, son âme.

 

Heureusement il n’est pas mythe et une seconde chance lui est offerte ; en guise d’électrochoc, l’accident de son fils le réveille de ce rêve devenu cauchemar. Dans cette chambre d’hôpital où nous le trouvons à ses côtés, le père se livre et se dévoile, ouvre son cœur et se reconnecte à la vie vraie. C’est l’heure du purgatoire, des bilans, de la rédemption et des remises en question.

 

Seul en scène, nous retrouvons l’époustouflant Nicolas Devort que nous avions accueilli avec « Dans la peau de Cyrano ». Cette fois encore, avec mæstria, il se joue de tout, mimiques, postures, intonations, pour camper tous les personnages de ce conte musical, sensible et drôle. Acteur sublime et chanteur au beau brin de voix, il cultive la douceur et le fondu enchaîné avec intelligence et sobriété. Il nous livre là une histoire pleine d’humanité et d’empathie, une histoire d’êtres paumés qui ont perdu trop de temps entre fêlures et non-dits.

Localisation & contact