Sécurité

L’Oise adopte un plan unique en France dédié à la sécurité des pompiers

Lundi 18 janvier 2021, Nadège lefebvre, Présidente du Conseil départemental, a annoncé le financement par le Département d’un plan "Protégeons nos pompiers" pour assurer dès cette année, la sécurité des sapeurs-pompiers de l’Oise. Ce plan unique en France est une réponse concrète à la recrudescence des agressions verbales et physiques dont sont victimes nos soldats du feu.

Publié le

Gilets anti-lacérations, caméras-piétons, caméras embarquées dans les véhicules d’intervention et vidéoprotection dans les centres de secours sont les quatre mesures phares du plan "Protégeons nos pompiers", lancé le lundi 18 janvier 2021, par Nadège Lefebvre, en présence d’Eric de Valroger, Président du Service Départemental de Secours et d'Incendie de l'Oise (SDIS 60) et du Contrôleur général Luc Corack, Directeur départemental du SDIS 60.

Ces équipements correspondent à une réponse concrète à la recrudescence des agressions physiques et verbales dont les sapeurs-pompiers sont la cible. Avec, en cinq ans, 176 agressions et 457 victimes, l’Oise compte, aujourd’hui, parmi les dix départements en nombre d’agressions déclarées.

Celles et ceux qui agressent les sapeurs-pompiers devraient se souvenir qu’ils sont bien heureux de les trouver quand l’un de leurs proches est en danger.
Nadège Lefebvre, Présidente du Conseil départemental de l'Oise

Riposter ensemble face à l’intolérable

« Si nous portons systématiquement plainte, nous devons également agir pour assurer la sécurité de nos sapeurs-pompiers. Nous ne pouvons tolérer que des professionnels ou des bénévoles investis de la mission de porter secours à autrui soient la cible d’actes d’une telle lâcheté et d’une telle violence, souligne Nadège Lefebvre. Et j’ajouterai que celles et ceux qui agressent les sapeurs-pompiers devraient se souvenir qu’ils sont bien heureux de les trouver quand l’un de leur proche est en danger.»

Comme le souligne également Eric de Valroger « dénoncer c’est bien, mais agir c’est essentiel, c’est pourquoi nous saluons ce premier plan en France dédié à la sécurité des pompiers ». Un plan inédit dont l’existence et la mise en œuvre attirent déjà l’attention d’autres départements et services départementaux d’incendie et de secours.

Se protéger des caillassages et des armes blanches

Ainsi, d’ici 2024, les 42 centres de secours de l’Oise seront équipés pour faire face aux agressions urbaines (caillassages, tirs de mortier, vols de matériels) avec les caméras piétons, embarqués ou dans les centres de secours. Tous les sapuers-pompiers des centres de secours seront également équipés de gilets anti-lacérations qui visent plutôt à  les protéger de violences par armes blanches. Au premier volet financé en totalité par le Conseil départemental, s’ajoute également un volet au titre du SDIS-60 avec l’équipement des engins et des véhicules de secours et d’assistance de films protecteurs contre les jets de projectile. Au total c’est près d’1 million d’euros qui est consacré au total à la sécurité des sapeurs –pompiers dans l’Oise

Sauver des vies plutôt que riposter

« Nous avons la vocation de secourir pas de riposter, explique le Contrôleur général Luc Corack, Directeur départemental du SDIS-60. Ces équipements vont nous permettre d’intervenir en ayant les moyens de prévenir les incidents, de nous protéger et d’avoir des éléments pour retrouver nos agresseurs. » Une mesure qui trouve « un accueil excellent » au sein des équipes qui peuvent parfois subir « plusieurs agressions dans la même semaine dont certaines, comme les tirs de mortiers, qui peuvent être mortelles. »

Enfin, ces équipements de sécurité visent à protéger mais aussi à rassurer les sapeurs-pompiers. Aujourd’hui, les agressions « constituent un frein à l’engagement ou au réengagement de volontaires. »

Soutenir les pompiers toute l’année

Ce plan d’investissement de 873 000 euros vient en complément des 31 millions d’euros annuels versés par le Département pour le fonctionnement et les investissements du Service départemental d’incendie et de secours.

Le Conseil départemental a également mis en œuvre un plan d’investissement pour l’achat de nouveaux matériels et pour la rénovation des Centres de secours de l’Oise. Les premières pierres des futurs Centres de secours de La Chapelle-en-Serval et de Précy-sur-Oise ont ainsi été posées, lundi 18 janvier, le jour du lancement du plan "Protégeons nos pompiers" !

Le plan "Protégeons nos pompiers"