Ils font l'Oise

Sandy Sanchez, "L'Oise aux verres"

Depuis 2015, Sandy Sanchez est vitrailliste diplômée, à la tête son entreprise "L'Oise Aux Verres".
Exercer un métier manuel était une évidence pour elle. Le verre est donc la matière qui a remporté sa faveur. Ce travail artisanal devenu une vocation, lui permet de mêler la technique de la soudure, qu’elle affectionne, avec les jeux de couleurs et de transparence du verre.

Publié le

Dès l’âge de 15 ans, la jeune femme s’est formée en décoration et peinture sur verre. Elle raconte : « Je suis vraiment tombée amoureuse de la matière ». Elle obtient ensuite le statut de technicienne de restauration de vitraux. C’est à l’École Olivier de Serres (École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Art) qu’elle obtient son Diplôme des Métiers d’Art (DMA) en décor architectural du mur et traitement plastique de la transparence, spécialisé dans le vitrail, en 2011.

 

Sandy Sanchez a fait de "L'Oise aux verres" son atelier de création, situé à Estrées-Saint-Denis (48 avenue de Compiègne). « J’ai toujours voulu avoir ma propre entreprise pour voler de mes propres ailes ».

Originaire de la région parisienne, elle s’est installée dans l’Oise, auprès de compagnon, Steve Paton, tailleur de pierre et Meilleur Ouvrier de France 2015

 

La transmission d’un savoir-faire

Sandy Sanchez souhaite transmettre la technique du verre qui n’a pas changé depuis le Moyen-âge. Pour cela, elle propose des ateliers d’initiation destinés aux adultes à "La Maison de la Pierre" à Saint-Maximin.

Et pour être toujours dans l’optique d’un partage de connaissances, Sandy va proposer sur l’année à venir, des cours en vitrail et décorations sur verre dans son propre atelier. Ainsi, en quelques heures, chacun y réalise une création personnelle avec le plaisir de pouvoir la conserver ensuite. Des projets participatifs où le travail de concentration, patience et de minutie qu’implique le verre, sont de mise.

 

Une artiste attachée au patrimoine de l’Oise

Sa participation à la rénovation des vitraux de la cathédrale de Beauvais témoigne de son engagement pour la préservation du patrimoine culturel du département, dont elle a eu un coup de cœur.

Elle retrouve dans les sentiers verts de l’Oise son amour pour la nature, dont elle puise son inspiration.

Actuellement, elle œuvre sur la restauration des vitraux de l’église Saint-Martin à Longueil-Sainte-Marie.

Sandy Sanchez met donc à profit son savoir-faire au service de la conservation du patrimoine et de la transmission auprès des générations futures.

 

Dernièrement, le Conseil départemental de l’Oise a lancé la campagne "J'aime l’Oise", pour re-dynamiser l’économie locale. Qu’en pense-t-elle ? 

« Comme toujours, je pense que le département s’occupe très bien de ses habitants et je trouve que nous nous sentons soutenus d'autant plus grâce à cette campagne. Pour ma part, je fais en sorte d'acheter local aussi bien professionnellement que personnellement. », explique cette artiste du verre.

 

Envie d’admirer ses œuvres ?

Vous pouvez vous rendre à son dépôt à "La Maison de la Pierre" à Saint-Maximin, la retrouver sur différents marché de Noël ou encore, au Marché artisanal de l’Oise.

Un point de vente sera bientôt installé dans son atelier à Estrées-Saint-Denis.

En attendant, retrouver Sandy Sanchez sur le site internet de "L’Oise Aux Verres" et sur Facebook "L'Oise Aux Verres".