Environnement

Attention aux chenilles urticantes !

Dangereuses pour les hommes et les animaux, les chenilles processionnaires sont de retour avec les beaux jours !
Leur présence a été constatée sur des tronçons de la Trans'Oise, entraînant leurs fermetures.

Publié le

Dans le cadre de vos activités de plein air, vous pouvez être exposé aux chenilles urticantes/processionnaires, très présentes dans notre département.

Savez-vous que ces chenilles peuvent entraîner des troubles de la santé tels que démangeaisons, conjonctivite, maux de gorge… ?

La vigilance est donc de mise, en évitant tout contact avec les chenilles, leur nid et les zones potentiellement infestées.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Eviter de rester sous ou près des arbres, arbustes… attaqués, ne pas toucher les chenilles, ni les nids ou les cocons. Ne pas les écraser au risque qu’elles libèrent des poils urticants se sentant agressées. De plus, ces poils seraient ensuite transportés avec les chaussures. Même mortes, les chenilles restent urticantes. Ne jamais balayer une procession de chenilles afin d’éviter de créer un nuage de poils urticants qui pourrait provoquer une atteinte cutanée, oculaire et respiratoire. Dans la mesure du possible, arroser soigneusement les zones concernées de manière à faire disparaître dans le sol les poils urticants et réduire ainsi les risques de contact de l'allergène (notamment avant de tondre la pelouse).

Que faire en cas de piqûres ?

Retirer les vêtements avec des gants, les laver à fortes températures et les sécher au sèche-linge pour les débarrasser des poils.

Laver la zone touchée avec de l’eau et du savon. (On peut éventuellement se servir de papier collant pour décrocher les poils urticants de la peau). Brosser les cheveux.

En cas d’irritation cutanée ou oculaire, de troubles respiratoires, de vomissements, et notamment pour les personnes allergiques et/ou asthmatiques, consulter rapidement un médecin ou un pharmacien et en cas d’urgence appeler le 15.

En cas de contact avec les yeux, ne pas se frotter les yeux, les rincer et consulter un ophtalmologue.

En cas d’ingestion, consulter un médecin ou appeler le 15.

En cas de vomissements, de vertiges et de fièvre, de difficultés respiratoires, d’œdème, consulter le service d’urgence le plus proche.

 

Soyez vigilant lors de vos sorties nature !

 

Attention fermeture de 2 tronçons de la Trans’oise en raison de la présence de Chenilles urticantes

Consulter les arrêtés :