La Seconde Guerre Mondiale : "Résistances face à la répression"

Les lieux de mémoire

Beauvais : Visite du cimetière allemand

Le cimetière militaire allemand de Beauvais fut aménagé en été 1942 par le service des sépultures de l'Armée allemande, qui entreprit d'y regrouper des soldats morts durant les expéditions militaires de 1940 en France, et plus particulièrement dans l'Oise, la Somme et la basse Seine.

Compiègne : Mémorial de l’Internement et de la Déportation de Royallieu

Inauguré en février 2008,  le Mémorial est un lieu de mémoire et d'histoire créé sur le site du camp de Royallieu. D’abord caserne militaire en 1913, puis hôpital d’accueil des blessés lors de la Première Guerre Mondiale, le camp de Royallieu,  va devenir en juin 1941, le « Frontstalag 122 », un camp de transit contrôlé par l'armée allemande pour l'internement des prisonniers politiques.

Le Mémorial occupe les trois bâtiments qui subsistent sur les vingt-cinq baraques qui composaient le camp en 1940. Il propose un parcours original : un chemin de mémoire dans des lieux très dépouillés, où tout est suggéré plutôt que montré. Les témoignages humains sont sobres : lettres de prisonniers regroupées dans deux recueils virtuels, montages sonores évoquant la vie quotidienne dans le camp, silhouettes projetées sur les murs nus...

En savoir plus

Compiègne : Mémorial du Wagon de la Déportation

Le Mémorial du Wagon de la Déportation, implanté en gare de Compiègne-Margny-lès-Compiègne, retrace la Déportation par le transport ferroviaire et se veut le garant de la mémoire des 45.000 prisonniers, déportés vers les "camps de la Mort" à partir de ce point, entre 1942 et 1944, lors de la dernière Guerre Mondiale.

En savoir plus

Champigny-sur-Marne : Musée de la Résistance

Les collections de ce musée sont le fruit, depuis 1965, de plus de 4 000 donations. Elles témoignent de l’histoire sociale française de 1929 à 1947 et représentent un ensemble unique sur la Résistance intérieure française par le nombre et la variété des pièces de toute nature les constituant. Elles mettent en scène des milliers de résistants et de déportés français, immigrés, étrangers, anonymes ou célèbres. En savoir plus

Musée de la Résistance et de la Déportation de Picardie

Région stratégique, lieu de passage entre le nord de l'Europe et Paris, la Picardie se trouve partagée entre la zone interdite et la zone occupée. La présence de l'occupant est durement ressentie. Des hommes et des femmes vont peu à peu réagir. "L'armée de l'ombre" se construit. 

En savoir plus

Archives départementales

Le service éducatif des Archives départementales de l’Oise accueille le public scolaire et hors temps scolaire et participe au développement de l’éducation artistique et culturelle en proposant différentes activités pédagogiques. Il contribue à enrichir la connaissance du patrimoine à partir des documents originaux conservés dans les fonds d’archives. Chaque séance confronte l’élève aux sources documentaires, lui permettant ainsi de développer son esprit critique, son rapport à la citoyenneté et la notion du vivre ensemble.

  • Séances découverte (durée 1h30) : visite fortement conseillée en amont d’une séance thématique :

Cette visite du bâtiment est une première approche et permet d’appréhender le rôle et les missions des Archives départementales (collecte, classement, conservation et communication).

  • Séances thématiques (durée 1h30) ou ressources :

Séances thématiques sur mesure avec étude de documents originaux. En fonction des sources disponibles et communicables, plusieurs thématiques peuvent être envisagées : le camp de Royallieu, Collaboration et Résistance, actions  des résistants, les populations pourchassées (juives, communistes, résistants, réfractaires STO…) , la presse, la vie quotidienne, libération et épuration...

  • Expositions Archives départementales :

En savoir plus

Mémorial de l'Armistice

Visites guidées :

Le conférencier commence dans la clairière par le récit des faits qui s’y sont déroulés. Est aussi présentée et expliquée la symbolique des différents monuments. Ensuite, les élèves entrent dans le musée. Ils découvrent le wagon historique. Son histoire leur a déjà été racontée dans la clairière. Une visite des salles du musée est faite puis les élèves peuvent contempler les différentes vitrines et photographies stéréoscopiques.

Atelier Pédagogique :

L’atelier pédagogique consiste à sensibiliser les élèves sur la difficile vie des soldats alliés et allemands. La présentation de différents objets leur permet de comprendre la douloureuse existence de leurs aïeux. Des uniformes et des armes leur sont présentés. Ils peuvent toucher les objets, revêtir les uniformes et les coiffures et prendre des photos avec les fusils. Des consignes de sécurité pour les armes leur sont données avant qu’ils puissent les toucher, les armes sont démilitarisées.

En savoir plus