Gestion des espaces verts dans les collèges

L’extérieur d’un collège, premier contact avec l’établissement, se doit d’être accueillant, fleurit, travaillé et soigné.

Dans un souci de cohérence avec sa politique de gestion de bords de route et des espaces naturels sensibles de l’Oise, le Conseil départemental n’a pas attendu l’interdiction d’utiliser les produits phytosanitaires au 1erjanvier 2017 pour accompagner les 66 collèges dans l’évolution des pratiques des agents en charge des espaces verts. Il propose à ces agents une charte départementale, des fiches techniques, des ateliers et chantiers, un parcours de formations pour avancer ensemble vers des solutions adaptés aux spécificités de chaque établissement.

Ainsi, peu à peu, les agents adoptent un regard de jardinier où la biodiversité du collège peut s’exprimer, tout en restant maîtrisée. Des coins nature se développent et permettent une approche sensible de la faune et de la flore de l’Oise, support d’une éducation à la biodiversité de notre environnement local.

Des collèges très différents

Les espaces extérieurs des collèges de l’Oise diffèrent très fortement d’un collège à un autre. Tout d’abord par la taille (de 0,2ha à 2,7h), ensuite par la topographie du site (pentu, plat), mais aussi au regard du patrimoine arboré, de la proximité d’un réseau d’eau, de l’affleurement ou non d’une nappe phréatique… 

Une évolution des pratiques pour les agents en charge des espaces extérieurs

A compter du 1er janvier 2017, les 66 collèges, mais aussi l’ensemble des sites départementaux (Espaces naturels sensibles, routes départementales, sites administratifs), ont arrêté l’utilisation des produits phytosanitaires (insecticides, fongicides, herbicides). 

Cette évolution des pratiques imposées a été largement préparée par une politique volontariste du Département qui a amorcé cette transition dès 2006 sur son réseau routier. Mais aujourd’hui, l’évolution des pratiques doit également s’inscrire dans le contexte de restrictions budgétaires. 

Après avoir fait un état des lieux exhaustif des pratiques en cours, le Conseil départemental de l’Oise décide d’accompagner au mieux les agents dans ces nouvelles pratiques.

 

Il est important de bien définir la vocation des espaces verts du collège

  • Quels sont les espaces non utilisés ?
  • Comment démultiplier les types d’écosystèmes pour renforcer la biodiversité du collège ?

Plan du collège Henri Baumont à Beauvais

Le Conseil départemental accompagne les agents dans l’évolution des pratiques

Afin d’accompagner au mieux l’évolution des pratiques, le département a déployé un plan d’actions pluriannuels (2015 – 2018) :  

  • ACTION 1 : Informations des EPLE du cadre de gestion des espaces extérieurs
    • Objectif : Partager des informations règlementaires et offrir un cadre partagé pour ce qui est de la gestion des espaces extérieurs des collèges
  • ACTION 2 : Plan de formation des agents en charges des espaces verts 
    • Objectif : Professionnaliser les 119 agents en charge des espaces verts
  • ACTION 3 : Communication  
    • Objectif : Faire connaître les techniques alternatives de gestion des espaces extérieurs et soutenir une éducation à la biodiversité
  • ACTION 4 : Evolution du matériel 
    • Objectif : Accompagner l’évolution des pratiques par de l’évolution du matériel
  • ACTION 5 : Valorisation des déchets verts 
    • Objectif : Mettre fin aux opérations d’incinération et d’entassement des déchets verts dans l’enceinte d’un établissement scolaire au bénéfice d’une valorisation sur site lorsque cela s’avère possible 
  • ACTION 6.1 : Opérations spécifiques dans les collèges
  • ACTION 6.2 : Eco-pâturage 
    • Objectif : Sécuriser et limiter la pénibilité de l’entretien des espaces extérieurs.
Information

Quelques chiffres

  • 104ha d’espaces extérieurs (cours, parking, espaces verts, stade) dont 54,6ha en espaces verts

  • 70 agents  interviennent sur les espaces extérieurs : dont 50 agents de maintenance (ils gèrent également la maintenance de l’établissement et peuvent avoir des missions de polyvalence), 20 agents d’entretien et de restauration
  • 10 630 mètres de haies à tailler annuellement
  • Un patrimoine de 2 368 arbres qui participe au lien avec la nature de l’élève
  • 545 tonnes de déchets verts  réduit à la source grâce à des tontes en mulshing, à du broyage permettant du paillage et des pratiques de compostage des déchets verts
  • 0 produit phytosanitaire dans les collèges depuis 2017
  • 6 orchidées sauvages différentes identifiées dans les zones de fauches tardives
  • 1 charte de gestion des espaces extérieurs
  • 1 agent de maintenance itinérant en soutien des arrêts maladies et pour les chantiers d’envergure
  • 1 parcours de 9 formations : conduite de tondeuse autoportée, petit élagage – débroussaillage/bûcheronnage, gestion différenciée des espaces verts, compostage-paillage, création de massif, taille raisonnée d’arbustes, entretien de matériels espaces verts, reconnaissance de la flore locale, sensibilisation de mes pratiques auprès des collégiens.

Contacter

Direction générale adjointe Réussites éducatives, citoyennes et territoriales