Plan de relance : de nouvelles mesures concrètes pour l'économie et pour le pouvoir d'achat

Plan de relance : de nouvelles mesures concrètes pour l'économie et pour le pouvoir d'achat
Nadège Lefebvre, Présidente du Conseil départemental de l'Oise présentait ce lundi 29 juin 2020, lors d'une conférence de presse, les actions fortes de la collectivité pour une relance économique du territoire mais également pour le pouvoir d'achat des familles de l’Oise.

« Le Département a décidé de s’engager pour le pouvoir d’achat avec 2 grandes aides concrètes pour les familles »

| L'aide à la garde d'enfant de moins de 3 ans

 

Faire garder un enfant de moins de trois ans représente un budget conséquent pour les familles de l’Oise. Dans ce contexte de crise, le Département fait un geste en faveur des jeunes parents en créant une nouvelle aide directe.

 

Proposée à partir de septembre prochain, l’Aide à la garde d’enfant de moins de trois ans est une aide pouvant aller jusqu’à 480 euros par an et par enfant. Elle sera versée trimestriellement à compter de novembre.

 

En savoir plus

| L'aide à l'achat d'un vélo électrique pour tous

Afin de permettre au plus grand nombre de découvrir le territoire tout en encourageant la mobilité verte, nous avons décidé de proposer une nouvelle aide de 300€ par foyer fiscal pour l’acquisition d’un vélo électrique acheté dans l’Oise.

 

En savoir plus

Une campagne "J'aime l'Oise" pour redorer l'image du département

Dès le 2 juin 2020, le Conseil départemental de l'Oise, en partenariat avec Oise Tourisme, a affiché les couleurs du "J'aime l'Oise" dans tout le territoire pour fédérer les commerces de proximité autour d'un message commun et a invité tous les habitants de l'Oise à consommer local et à redécouvrir l'Oise. le succès de cette campagne montre l'attachement des Oisiens à notre territoire.

 

"J'aime l'Oise" sera renforcée pour relancer le tourisme cet été et profiter de cette nouvelle notoriété pour inviter les habitants limitrophes à visiter l'Oise. À la rentrée prochaine, le Département travaillera également avec Oise Tourisme sur une opération pour l'hôtellerie, visant à relancer le tourisme d'affaires dans l'Oise. "Relancer le tourisme est un enjeu économique majeur", a tenu à préciser Nadège Lefebvre.

 

Enfin, le Département va créer un label "J'aime l'Oise" pour promouvoir les produits et le savoir-faire de l'Oise.

 

« "J'aime l'Oise" sera le fil conducteur du Plan de relance »

Pour construire ce Plan de relance, le Département a choisi de consulter des grands acteurs du territoire économiques et institutionnels (CCI, Chambre de métiers, Chambre d’agriculture, Région Hauts-de- France, partenaires associatifs, UMO... ) afin d’établir un bilan global de la situation permettant de définir les grandes priorités de nos actions.

 

Le Conseil départemental de l'Oise va soutenir les petites entreprises (moins de 10 salariés) les plus touchées en sa'engageant pour le Fonds régional d'urgence de la Région Hauts-de-France à hauteur de 1,65 millions d'euros.

 

« Nous avons décidé d'investir pour une relance forte et rapide. Le niveau record d'investissement en 2019 de 160 millions sera maintenu en 2020 et 2021. », a expliqué la Présidente du Département lors de la conférence de presse.

Cette hausse d'investissement se traduira dans 3 projets :

Un bonus relance pour les communes

Chaque année, le Conseil départemental de l'Oise consacre 50 millions d'euros à l'aide aux communes. En maintenant ces subventions aux projets communaux (école, gymnase, salle multifonction), la collectivité permet aux habitants de l'Oise de bénéficier d'équipements modernes et aux entreprises locales de trouver des débouchés.

Dans le cadre du plan de relance, l'aide aux communes sera bonifiée de 10 points en plus des taux habituels afin de relancer les chantiers en incitant les communes à démarrer de nouveaux projets avant la fin d'année.

La rénovation d'EHPAD et d'établissements médico-sociaux 

La crise a mis en avant le rôle essentiel des EHPAD et des établissements médico-sociaux. Ces structures ont joué un rôle déterminant dans la prise en charge des personnes les plus isolées, séniors ou mineurs bénéficiant de la protection de l'enfance.

 

Le Département a donc décidé de lancer un grand programme de soutien aux établissements sociaux et médico-sociaux.

Retrouvez quelques projets symboliques pour illustrer ce programme d'investissement :

  • La reconstruction de la MECS Moulin-Vert du Mesnil-Théribus
  • L’extension de la MECS de Boran-sur-Oise
  • L’extension de l’EHPAD de Bresles (Projet à l'étude)
  • La reconstruction et l’extension de l’EHPAD de Breteuil (Projet à l'étude)
  • La reconstruction et l’extension de l’EHPAD de Nanteuil-le-Haudouin (Projet à l'étude)

Pour prévenir les conséquences de fortes chaleurs prévues cet été, le Département subventionnera tous les projets d’installation de climatisation dans les EHPAD.

Investir pour l'environnement

Le Département souhaite s'engager activement dans le développement des voies de circulation douces afin de soutenir le secteur touristique, d’attirer les cyclotouristes sur le territoire local et de soutenir la création de pistes cyclables.

 

Le Conseil départemental va donc poursuivre le développement de la Trans’Oise et investir dans la création et l’entretien de voies vertes afin d’encourager la mobilité douce et soutenir le tourisme vert.

Retrouvez le discours de Nadège Lefebvre, Présidente du Conseil départemental de l'Oise, lors de l'Assemblée départementale du jeudi 25 juin 2020