#ILSFONTLOISE - Quand la technologie entre au service de la solidarité avec le lycée Antoine Lavoisier à Méru

#ILSFONTLOISE - Quand la technologie entre au service de la solidarité avec le lycée Antoine Lavoisier à Méru
Dotés de matériels et d'espaces spécifiques, les lycées professionnels et technologiques de l'Oise se mobilisent pour pallier le manque de protections, ressenti depuis le début de la crise par le personnel soignant. L'établissement Antoine Lavoisier à Méru s'active, par exemple, dans la confection de visières de protection faciale.

A l'initiative de l'équipe de direction du Lycée des Métiers des Services Antoine Lavoisier, l'Espace d'innovation partagé (FABLAB) ainsi que son imprimante 3D, présents dans l'établissement, ont été mis à disposition pour la fabrication de visières de protection faciale.

 

 «  Nous avons la chance de disposer d'un tel espace. Il était essentiel de mettre à disposition ces technologies et le savoir de nos enseignants pour lutter contre cette crise sanitaire », déclare Arnaud Dubois, Proviseur du lycée. 

L'impression 3D une nouvelle technologie utilisée pour la sécurité des personnes

L’animation de cet espace est assuré par Jamel Ouddah, enseignant de systèmes numérique. Ce dernier s'est occupé de trouver les fichiers qui permettent l'impression des visières et d'assurer le paramétrage de la l'imprimante. 

 

L'imprimante fabrique la structure en plastique de la visière. Pour la réalisation de 3 supports de visières, douze heures et une vingtaine de mètre de fil plastique sont nécessaires. Une couverture plastique transparent est ensuite clipsée dessus.

 

Afin de pouvoir réaliser ces protections, le lycée s'est servi de son stock et a investi dans l'achat de matières premières.

Des visières à destination des professionnels exposés au virus

À ce jour, l'établissement a réalisé une cinquantaine de visières. Les gendarmes de Méru ont été les premiers a bénéficier de ces nouvelles protections.

« Les gendarmes aussi sont exposés au virus et ne sont pas prioritaires dans l'acquisition de masques chirurgicaux. Ces personnes nous protègent au quotidien, nous avons voulu, nous aussi, participer à leur protection », nous a confié le proviseur.

 

Celles-ci ont également été remises aux centres de secours et aux EPHAD de Méru ( Les Genêts et Quietude).

L'établissement ne souhaite pas s'en arrêté là. La production va se poursuivre afin de pouvoir continuer à faire don des visières aux structures en pénurie de protections.

 

« L'entre-aide et le soutien font partie intégrante des valeurs qui sont transmises au Lycée. Nous avons plusieurs actions pédagogiques pour venir en aide à des associations tels que l'assocciation CESAME de Méru, l'association Presedys », affirme Arnaud Dubois.

Un établissement mobilisé dans la lutte

En plus de la confection de visières, le lycée a fourni du matériel de couture (tissus, fils, élastique, velcro) à une enseignante de couture du lycée des Jacobins à Beauvais qui réalise des masques.

« Ces fournitures étaient dans nos stocks et proviennent des reliquats des sections coutures, qui ont existé au lycée il y a plusieurs années. C'était une occasion d'offrir à ce matériel inutilisé une deuxième vie et de participer à la sécurité des personnes »

Vous souhaitez relayer une initiative près de chez vous ?

N’hésitez pas à nous contacter par messagerie privée sur nos réseaux sociaux, en nous faisant parvenir des photos ou vidéo de vos actions.