#Covid_19 - Le Conseil départemental de l'Oise renforce le plan d'urgence départemental avec trois nouvelles mesures concrètes

#Covid_19 - Le Conseil départemental de l'Oise renforce le plan d'urgence départemental avec trois nouvelles mesures concrètes
Face aux conséquences très lourdes de l’épidémie de Coronavirus et aux répercussions sociales et économiques sans précédent pour l’ensemble des habitants de notre département, le Conseil départemental de l’Oise a immédiatement pris des mesures exceptionnelles.

En complément d’un "Plan d’urgence départemental" (voir les détails sur oise.fr) qui mobilise toutes les compétences et services de la collectivité, le Département lance trois aides complémentaires à destination du monde agricole, des assistantes maternelles et des séniors dans les EHPAD.

 

L’objectif de ces mesures est d’apporter une aide concrète dans plusieurs domaines sensibles : permettre aux agriculteurs de poursuivre leurs activités tout en accompagnant les personnes en grande précarité sociale, équiper les assistantes maternelles d’un masque réutilisable et contribuer au lien social dans les EHPAD où les résidents souffrent d’isolement en raison du confinement.

Dotation de masques pour les professionnels exposés

Un masque réutilisable pour chaque assistante maternelle du département

Dans la perspective du déconfinement attendu pour le 11 mai, le Conseil départemental de l’Oise a souhaité doter toutes les assistantes maternelles d’un masque en tissu lavable afin de leur offrir la meilleure protection possible dans le cadre de leur mission quotidienne. Une commande de masques vient d’être passée en ce sens. Ces derniers leur seront distribués début mai.

 

Pour mémoire, le Département a instauré, dès le début de la crise, une plateforme téléphonique dédiée ainsi qu’une foire aux questions recensant toutes les informations pouvant être utiles aux assistantes maternelles, y compris lorsqu’elles relèvent d’autres organismes (la Caisse d’allocations familiales ou le particulier-employeur). La mobilisation du Conseil départemental de l’Oise a par ailleurs permis l’obtention du chômage partiel pour les assistantes maternelles, exerçant aussi bien à domicile qu’en Maisons d’Assistantes Maternelles (MAM).

Des masques chirurgicaux pour les ambulanciers de l'Oise

Dès le début de l’épidémie de Coronavirus qui frappe l’Oise depuis le mois de février, le Conseil départemental se mobilise pour doter en masques les professionnels en première ligne et comble, chaque fois que cela est possible, les carences constatées sur le terrain entre deux livraisons de l’Etat.

 

Les ambulanciers de l’Oise font face à des difficultés à disposer d’équipements pour se protéger du Covid-19 dans l’exercice de leurs missions. Ils sont des maillons essentiels dans cette crise terrible qui touche directement tant d'habitants de notre département.

 

Afin de les dépanner, le Département a donc tenu à leur fournir 3000 masques chirurgicaux par le bais de l’Association pour la promotion et le développement des Transports Sanitaires d’Urgences (ATSU) de l’Oise.

 

Au regard du travail qu’ils accomplissent pour les malades de l’Oise, il est essentiel pour le Conseil département de les aider dans leur action au quotidien à hauteur de nos possibilités.

Des masques chirurgicaux pour les pompes funèbres de l'Oise

Le Conseil départemental a décidé de dépanner les entreprises de pompes funèbres de l’Oise en fournissant 3000 masques au Sous-préfet de Clermont qui est leur référent. 

 

Ils ont en effet un rôle essentiel pour accompagner les familles de l’Oise dans leur douleur, amplifiée par les circonstances exceptionnelles que nous vivons.

Des masques chirurgicaux pour les taxis de l'Oise

Le Conseil départemental comble les carences remontées du terrain par les femmes et les hommes dont le travail quotidien est de prendre soin des personnes fragiles, de soigner les malades, de les transporter, ou encore d’accompagner les familles dans leurs douleurs.

 

Ainsi 3 000 masques ont été fournis aux entreprises de Taxi qui accomplissent des missions sanitaires de transport de malades.

 

Parallèlement, le Département continue à transmettre aux services de l’Etat les manques qui me sont relayés des différents secteurs.

Renforcement des initiatives en faveur des séniors

Dotation de 90 tablettes numériques aux EHPAD de l'Oise

Dans le cadre du confinement, les visites des familles aux résidents des EHPAD sont autorisées depuis lundi 20 avril, sous conditions. Cette situation peut générer un sentiment d’isolement, du stress et une perte de repères supplémentaires pour les séniors.

 

C’est pourquoi le Conseil départemental de l’Oise a souhaité doter les 28 EHPAD volontaires de 90 tablettes numériques, directement livrées dans les établissements et prêtes à l’emploi, afin de répondre aux besoins de contact extérieur de nos aînés et rassurer leurs proches. Faciles et rapides à prendre en main, elles proposent une interface adaptée aux aînés et de nombreuses applications dédiées.

 

Les établissements ne bénéficiant pas d’une connexion WIFI ont reçu une tablette dotée d’une carte 4G afin de pouvoir profiter pleinement des fonctionnalités offertes. Cette opération, financée par les membres de la Conférence des financeurs de l’Oise représente un investissement de 40 000 euros.

Des masques pour les familles des résidents en EHPAD

Suite à la réouverture des visites, très encadrées, dans les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), nous avons décidé d’apporter directement dans les 77 EHPAD et Unités de Soins de Longue Durée (USLD) du département une dotation exceptionnelle de masques chirurgicaux pour les familles.

 

L'objectif : que ces masques soient livrés à la veille du week-end du 1er mai afin d’aider, le plus rapidement possible, les personnels à en équiper les personnes souhaitant rendre visite à leurs proches.

Ainsi, ils n’auront pas à utiliser les masques prévus pour leurs équipes et leurs résidents, ce qui facilitera les visites et la gestion des stocks.

 

Cette mesure s’inscrit pleinement dans notre démarche de lutte contre l’isolement des personnes âgées, priorité forte de notre action. Les élus et agents du Conseil départemental sont en contact régulier avec les structures qui œuvrent aux côtés de nos ainés. Favoriser les liens avec les familles et maintenir des interactions sociales les plus régulières possibles sont primordiales pour leur santé et leur bien-être.

Des stéthoscopes électroniques pour les EHPAD de l'Oise

Le Département a décidé de fournir des stéthoscopes électroniques à tous les Établissements d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) de l’Oise, non rattachés à un centre hospitalier, qui en exprimaient le besoin.

 

 

Ceux-ci permettront aux professionnels, en l’absence d’un médecin dans la structure, d’ausculter les résidents rapidement, dans des conditions optimales et avec une grande précision.

 

 

L’auscultation peut ainsi être pratiquée à distance pour transmission en direct au praticien référent qui peut écouter et visualiser l’auscultation sur son smartphone ou sa tablette et réaliser le diagnostic.

Création d'un "RSA saisonnier agricole"

Face aux difficultés de recrutement de travailleurs saisonniers rencontrées par les agriculteurs de l’Oise, exacerbées par le contexte sanitaire actuel, le Conseil départemental de l’Oise a décidé d’instaurer un RSA "saisonnier agricole"

 

Ce nouveau dispositif correspond à une logique "gagnant-gagnant". Ainsi, les agriculteurs de l’Oise sont soutenus dans leur activité et ont accès à une main d’œuvre locale. Les allocataires volontaires, de leur côté, sont soutenus dans leur démarche d’insertion professionnelle via la reprise d’une activité professionnelle. Cette mesure offre également aux bénéficiaires du RSA volontaires la possibilité de découvrir de nouveaux métiers, d’acquérir de nouvelles compétences et de nouer des relations avec de potentiels futurs employeurs

 

La mise en place du RSA  "saisonnier agricole" sera examinée lors de la Commission permanente du 27 avril 2020 pour une mise en place prévue début mai.

 

Avec ces trois mesures concrètes, le Conseil départemental témoigne de sa volonté de venir en aide aux habitants de l’Oise fragilisés par la crise sanitaire et renforce le Plan d’urgence départemental lancé immédiatement après le début de l’épidémie.