Coronavirus – Précisions sur les mesures gouvernementales mises en place à partir du lundi 16 mars 2020 dans l'Oise

Coronavirus – Précisions sur les mesures gouvernementales mises en place à partir du lundi 16 mars 2020 dans l'Oise
Le gouvernement a fait de nombreuses annonces depuis le discours du Président de la République, jeudi dernier. Ces annonces ont en effet fait l’objet de plusieurs arrêtés ou communications.

 

Vous trouverez ci-dessous deux communiqués de l’Agence Régionale de Santé des Hauts-de-France, du Préfet de  l’Oise et du Rectorat d’Amiens :

A la lecture de ces documents, concernant l’accueil des enfants, qu’ils aient de 0 à 3 ans ou de 3 à 16 ans, nous pouvons retenir les informations suivantes :

1. Pour les enfants des personnels indispensables à la gestion de crise (voir liste précise dans le deuxième communiqué)

Un accueil va être organisé pour les enfants, écoliers et collégiens, des personnels indispensables à la gestion de crise qui n’ont pas de solution de garde. Cet accueil se fera en deux temps :

  • Demain, lundi 16 mars, tous les enfants concernés devront se rendre dans leur établissement scolaire d’origine, aux horaires d’ouverture habituels
  • Pour les jours suivants, les élèves d’une même commune pourraient être accueillis, en lien avec les collectivités, dans quelques écoles ou collèges de la commune, en groupe d’environ 8-10 élèves, avec une vigilance particulière de l’application des gestes barrière.

 

Pour les enfants de moins de 3 ans, un service de garde va également être mis en place, sous la conduite du Préfet de l’Oise.

 

2. Pour les autres enfants :

  • Les établissements scolaires restent fermés
  • Les structures d’accueil collectif du jeune enfant restent fermées, hormis les structures rattachées à un établissement de santé et les structures qui accueillent  simultanément dix enfants maximum (micro-crèches) qui peuvent reprendre leurs activités.
  • Les MAM peuvent rouvrir et accueillir jusqu’à 10 enfants. Selon les propos du Ministre de la Santé, une mesure de chômage partiel devrait être mise en place pour les MAM qui seraient contraintes de refuser des accueils.
  • Les assistantes maternelles poursuivent leurs activités. Elles peuvent même demander, à titre exceptionnel et pour la durée de la crise, une extension de leur agrément, jusqu’à 6 enfants.

 

Les services du département feront leur maximum, dès demain matin, pour vous apporter des précisions sur ces questions, notamment sur la garde des 0-3 ans (au  03 44 06 66 26).

 

Nous restons à votre écoute.

Le Conseil départemental de l’Oise