Sécheresse : l'Oise concernée par des restrictions d'usage de l'eau

Sécheresse : l'Oise concernée par des restrictions d'usage de l'eau
Dans la continuité de la gestion de la ressource, un nouvel arrêté préfectoral en date du 14 août 2018 (qui abroge celui du 25 juillet) réglementant provisoirement l'usage de l'eau compte-tenu de la sécheresse dans l'Oise est paru.

Le bilan de la recharge hivernale des nappes d'eaux souterraines n'est pas satisfaisant. La recharge a débuté très tardivement à l'automne et n'a pas été suffisamment importante durant l'hiver. Ce bilan est à mettre en perspective avec les précipitations qui ont en moyenne été déficitaires depuis l'été 2018. Ainsi, les eaux souterraines de la plupart des bassins du département ont atteint le seuil de vigilance depuis avril 2019.

Les bassins versants de l’Automne-Sainte Marie, de la Brèche, de l’Oise-Aisne, de la Nonette-Thève, de l’Epte-Troësne-Viosne et de l’Avre-Noye-Haute-Somme-Trois-Doms sont visés par des mesures de vigilance

Les particuliers, les entreprises et collectivités sont invités à réaliser des économies d'eau.

Les collectivités locales assurant l'alimentation et la distribution de l'eau potable auprès des particuliers et des entreprises sont invitées à limiter leur prélèvement.

Les bassins versants de la Bresle,du Matz et de l’Ourcq sont visés par des mesures d'alerte

Usage de l’eau et prélèvements par les particuliers, les sociétés et les collectivités territoriales

  • interdiction : arrosage des pelouses
  • interdiction : alimentation des fontaines publiques
  • interdiction : fonctionnement d'une pompe à chaleur pour usage non familial sauf en cas de réinjection en nappe de l'eau prélevée et sous réserve de la vérification de leur situation par rapport à la réglementation
  • interdiction entre 12h et 18h : arrosage des jardins, massifs floraux et arbustifs, des pelouse de moins d'un an par les particuliers, les collectivités et les sociétés
  • interdiction entre 12h et 18h : arrosage des jardins potagers
  • limitation maximum : arrosage des terrains de sports et d'entraînement
  • limitation maximum : lavage des voiries et trottoirs, nettoyage des terrasses et façades
  • interdiction : lavage des véhicules sauf pour les stations professionnelles munies d'une système de recyclage ou de lavage à hait pression et pour les véhicules ayant une obligation réglementaire ou technique
  • interdiction : remplissage des piscines privées réservées à l'usage personnel d'une famille
  • interdiction : remplissage des plans d'eau excepté pour les activité commerciales
  • interdiction : entretien de cours d'eau, curage et faucardage

Consommation de l’eau pour un usage industriel ou commercial

  • interdiction de 8h à 20h : arrosage des golfs
  • activités industrielles et commerciales limitent au strict nécessaire leur consommation d'eau

Prélèvement destiné à l’alimentation en eau potable

  • report : vidange et nettoyage des réservoirs et purges des réseaux (excepté travaux d’urgence ou impératifs sanitaires)
  • report : contrôle des hydrants destinés à la défense incendie

Consommation de l’eau pour un usage agricole

  • interdiction entre 12h et 18h : irrigation des grandes cultures (colza, maïs, betteraves, lin, tournesol, féveroles, pois protéagineux)
  • interdiction : irrigation de cultures de céréales à paille
  • interdiction entre 12h et 18h : irrigation des cultures légumières de plein champ et maraîchères, y compris horticulture, pépinière et culture de gazon
  • interdiction d'arrosage des carrières ouvertes pour les établissements équestre sauf veille de compétition sportive officielle

Rejet dans le milieu

  • Vidange des plans d'eau interdit sauf pour les usages commerciaux : autorisation nécessaire
  • Autorisation : vidange des piscines publiques ou privées telles que définies à l'article D1332-1 du code de la santé publique
  • Précaution maximales : travaux en rivière
  • surveillance accrue : rejets des STEP (domestiques et industriels)

Les bassins versant de l’Aronde et de la Divette-Verse sont visés par des mesures de crise

Liste non exhaustive des mesures en vigueur :

Usage de l’eau et prélèvements par les particuliers, les sociétés et les collectivités territoriales

  • interdiction : arrosage des pelouses, jardins, terrains de sport, lavage des voiries et trottoirs
  • interdiction : alimentation des fontaines publiques en circuit ouvert
  • interdiction : remplissage des plans d’eau (sauf pisciculture) et des piscines privées 

Consommation de l’eau pour un usage industriel ou commercial

  • interdiction : arrosage des golfs sauf green entre 20h00 et 08h00
  • limitation de la consommation : activité industrielles et commerciales (hors ICPE)

Prélèvement destiné à l’alimentation en eau potable

  • report : vidange et nettoyage des réservoirs et purges des réseaux (excepté travaux d’urgence ou impératifs sanitaires)
  • report : contrôle des hydrants destinés à la défense incendie
  • diminution de production des usines d’eau potable en présence d’une interconnexion avec un autre réseau

Consommation de l’eau pour un usage agricole

  • interdiction : irrigation des grandes cultures (colza, maïs, betteraves, lin, tournesol, féveroles, pois protéagineux)
  • interdiction entre 09h00 et 19h00 : irrigation des cultures légumières de plein champ et maraichères, y compris horticulture, pépinière et culture de gazon
  • interdiction: arrosage des carrières ouvertes des établissements équestres au sens de la loi DTR (sauf veille de compétition)

Rejet dans le milieu

  • interdiction : vidange des plans d’eau
  • interdiction : vidange piscines publiques ou privées (sauf dérogation)
  • interdiction : travaux en rivière
  • surveillance accrue : rejets des STEP (domestiques et industriels)

A noter le cas particulier des Marais de Sacy, sont interdits tout pompage ou prélèvements, utilisant ou non les puits artésiens, en vie d'alimenter les étangs du Marais.

Levée des restrictions

Les mesures de restriction des usages de l’eau sont prescrites jusqu’au retour à une situation ne relevant plus de l’alerte. Elles seront actualisées et levées en tant que de besoin, par arrêtés complémentaires, en fonction de la piézométrie des nappes et du débit des rivières. 

 

Consultez l'arrêté préfectoral du 14 août 2019 (pdf - 2,3 Mo)