Les 10 raisons d'aimer vivre dans l'Oise

Les 10 raisons d'aimer vivre dans l'Oise
Le sud, l’est et l’ouest n’ont rien à envier au nord et pour cause ! L’Oise en est l’un des trésors, parfois méconnu du grand public, et qui pourtant recèle bien des joyaux qu’ils soient culturels, gastronomiques, sportifs ou ludiques. Il fait bon vivre dans l’Oise et voilà 10 raisons qui le prouvent !

1. Son histoire

C’est l’incontournable de l’Oise si ce n’est le premier critère à retenir ! Entre ses lieux de mémoires et ses monuments historiques, les Oisiens ont de quoi remplir leurs week-ends.

 

Riche d’un patrimoine exceptionnel, l’Oise est un département façonné par l’Histoire. Du Château de Chantilly au Palais impérial de Compiègne en passant par le Château de Pierrefonds, les monuments historiques du territoire nous invitent au voyage. La hauteur des cathédrales de Beauvais, Noyon et Senlis peut donner le vertige mais leurs architectures sont à couper le souffle. L’Oise est une terre de bâtisseurs !

 

L’occasion également de remonter le temps en une visite avec nos abbayes ou les ruines gallo-romaines de Champlieu, Lévignen et Vendeuil-Caply où de fabuleux vestiges de l’antiquité peuvent surprendre et fasciner. Attention aux yeux !

 

Les Grandes Guerres font également partie de notre héritage. De cette triste période, nous restent des lieux de mémoire incroyables tels que la Clairière de l’Armistice à Compiègne qui plongent les visiteurs au cœur d’une atmosphère poignante en souvenir des soldats morts pour la patrie.

2. Sa ruralité

L’Oise est par essence rurale et tout ce qui a trait à la campagne offre à ses habitants et ses touristes un cadre bucolique attrayant qui dépayse !

 

Et le fait que certains villages oisiens fassent partie des plus beaux villages de France n’y est bien sûr pour rien. Nous ne citerons donc pas Gerberoy où se pressent, chaque année, des milliers de touristes pour découvrir un panorama d’exception et des rues pavées qu’il fait bon arpenter. Petit conseil : c’est encore plus beau en juin lors de la fête des roses ! Cet événement de renommée internationale pare alors le petit bourg de ses plus beaux pétales pour un festival vert et naturellement très fleuri.

Qui dit ruralité dit aussi agriculture ! C’est en effet l’une de nos sources économiques les plus florissantes avec 3359 exploitations agricoles et plus de 368 691 hectares de surfaces cultivées. De nombreux producteurs fonctionnent d’ailleurs en circuit court avec les établissements scolaires locaux afin d’apporter aux élèves de l’Oise une alimentation saine et équilibrée. Pour les rencontrer, une occasion, un endroit : le Marché fermier de l’Oise à l’Hôtel du Département à Beauvais ! Rendez-vous le 6 octobre 2019 pour la prochaine édition !

 

L’artisanat est aussi l’une des forces de notre département puisqu’elle contribue également à la croissance de l’emploi. Les métiers d’art (tourneur sur bois, luthier, ébéniste, maîtres verriers, tailleurs de pierre…) offrent à nos jeunes des opportunités de travail appréciables avec à la clé l’acquisition d’un savoir-faire de qualité. La transmission de ces connaissances est plus qu’une tradition, elle contribue à la sauvegarde de ces métiers si chers à notre patrimoine.

Grâce à nos artisans, le Made in Oise n’est plus seulement synonyme de fait maison, c’est une vraie garantie de qualité qui participe à la dynamisation de notre tissu économique. L’Oise aime ses entreprises et encourage l’entreprenariat. Pas question d’oublier que le passé peut aussi construire l’avenir !

 

Grâce aux accélérations successives du programme de déploiement de la fibre optique depuis 2015 et aux investissements conséquents consentis par le Conseil départemental de l'Oise, 55 000 personnes bénéficient, à l’heure actuelle, d’une couverture réseau très haut débit. 

 

D’ici 2019, près de 100% du territoire de l’Oise sera équipé de la fibre optique. Ce déploiement rapide est le fruit de la volonté du Conseil départemental de l’Oise et de ses partenaires de déployer la fibre optique sur l'intégralité des zones rurales du territoire. 

3. Sa gastronomie

Qui n’a jamais testé une spécialité culinaire originaire de l’Oise ou en tout cas de la Picardie ? La ficelle picarde étant probablement l’une des plus réputées. Mais l’Oise n’est pas en reste question gastronomie. Nous avons la crème Chantilly, née dans les cuisines du célèbre château, du cidre, le Camem’bray et de la bière ! Saviez-vous que le département comptait, au début du XXème siècle, une centaine de brasseries ? Autres gourmandises : le Margotin, les Picotins de Compiègne, le Poudingue de Coye...

 

Grâce aux produits frais cultivés par nos producteurs locaux, les restaurants gastronomiques fleurissent et dotent notre terroir de mets exquis à déguster sans modération. Leurs chefs d’orchestre émérites coordonnent chaque saveur pour que le goût soit au rendez-vous. Le résultat est là : plusieurs établissements sont classés au Guide Michelin. Des étoiles brilleront dans vos papilles !

 

La gastronomie oisienne passe également par les Bistrots de pays, lieux uniques de rencontre, de lien social, de découverte et d’animation locale. À travers un réseau local d’animation, le label Bistrot de pays soutient et valorise les cafés-restaurants de proximité en milieu rural. Outre le fait de proposer d’excellents repas mijotés à leurs clients, certains établissements se sont diversifiés en s’équipant de petites bibliothèques via le dispositif mis en place par le Conseil départemental : “Lire dans l’Oise”. Objectif : donner le goût de la lecture aux petits et grands. Quoi de mieux qu’un plat et un bon livre ?

4. Le sport

Avec un Oisien sur 4 pratiquant une activité sportive, l’Oise est l’un des départements les plus sportifs de France. Le Conseil départemental mène, depuis plusieurs années, une politique active en faveur du sport, professionnel comme amateur. Plus d’une centaine d’équipements sportifs de proximité (ESP) ont d’ailleurs vu le jour afin de favoriser l’accessibilité à la pratique pour tous. Le Conseil départemental accompagne également les communes dans l'implantation de terrains de football synthétiques.

Une aide mise en place en 2016 par le Conseil départemental favorise la construction de ce type d’installation afin de répondre aux normes fédérales des compétitions sportives de niveau national. Déjà 5 projets ont vu le jour depuis le lancement de ce dispositif.

 

Avec plus de 70 disciplines sportives, 70 comités sportifs départementaux et 1954 clubs sportifs, petits et grands ont de quoi se dépenser. C’est bon pour le corps et l’esprit !

 

Saviez-vous qu’à l’occasion des JO 2024 qui se dérouleront à Paris, l’Oise pourrait devenir l’une base arrière des entraînements des équipes participantes ? le projet Oise 24 a été créé pour réunir autour d’une même ambition les élus, les comités sportifs et les entreprises oisiennes. Les Jeux Olympiques d'été Paris 2024 à Paris représentent une fabuleuse opportunité de faire de l’Oise une vitrine sportive à l’international.

 

Après tout de nombreux champions viennent de notre département : la tenniswoman Amélie Mauresmo, le footballeur international Clément Lenglet, le cycliste multiple vainqueur d'étapes sur le Tour de France Arnaud Démare... 

 

Que faut-il à nos sportifs pour bien pratiquer leur discipline ? Des équipements de haut niveau ! Avec les nombreux stades et autres complexes omnisports sur notre territoire, il faut citer également les hippodromes de Chantilly et de Compiègne.

 

Chantilly étant la Capitale française du cheval, l’équitation y est plus qu’un hobby sinon une véritable passion. C’est le cœur de son activité économique. La commune possède d’ailleurs le premier centre d’entraînement de chevaux de courses en Europe. Près de 3000 chevaux s’entraînent chaque jour sur les pistes.

5. Sa culture

« Cultivons notre jardin » disait le Candide de Voltaire !

 

L’Oise a retenu cette belle leçon d’esprit et se vaut de posséder d’innombrables attraits culturels qu’habitants et touristes ne peuvent qu’apprécier. Les quelques lieux historiques que nous avons identifiés plus haut font peut-être partie de votre #bucketlist ? Mais il y a tant à voir et à faire dans l’Oise qu’elle risque d’être bien longue.

Les musées, par exemple, sont pléthore. On pense au MUDO-Musée de l’Oise à Beauvais, au Musée de la Nacre et de la Tabletterie à Méru, le Pavillon de Manse ou le Musée vivant du cheval à Chantilly, le Musée d’art et d’archéologie de Senlis…

De nombreuses institutions participent au développement culturel dans l’Oise tels que les Archives départementales de l’Oise, la Médiathèque départementale de l’Oise (MDO), le Service départemental d’archéologique de l’Oise (SDAO)…

 

Le Département est très actif sur le plan culturel et participe au rayonnement de notre territoire tout en veillant à la conservation de notre riche patrimoine naturel et historique. Investir pour l’avenir n’est pas qu’un besoin c’est une nécessité. Le Conseil départemental soutient les associations, compagnies (théâtre, danse, musique…) et manifestations culturelles, organise des événements de qualité, modernise des équipements culturels et promeut des actions culturelles en milieu rural

 

Les initiatives départementales concernent tous les domaines avec : le Village Estival, la Fête du Sport, l’Imaginarium Festival, l'été en roue livre, le Marché fermier et le Marché artisanal de l’Oise, Parcs et Jardins, Contes d’automne...

 

Une offre culturelle illimitée que viennent compléter les théâtres, cinémas et un réseau dense de bibliothèques.

6. Son emplacement

Avis aux vacanciers et futurs habitants de l’Oise, notre département possède une situation géographique de premier choix !

 

Tout en étant proche de la région parisienne (pratique pour les travailleurs), le département se trouve également à proximité de la mer (la Baie de Somme est un incontournable), des autres régions et des pays limitrophes tels que la Belgique ou le Luxembourg.

 

La villégiature n’est pas qu’un état d’esprit, c’est un art de vivre dans l’Oise ! Pourquoi partir si loin quand tout est à portée de mains ? Habitants et touristes trouveront de quoi se dépayser à moins d’1h30 de route.

 

Et si l’idée vous venait de voyager encore plus loin, l’aéroport de Beauvais-Tillé et l’aéroport de Roissy sont tout près. Un véritable fer de lance pour le tourisme local.

7. Sa nature

La nature est certainement l’une des raisons qui nous fait le plus apprécier notre beau département. Quel bel écrin pour une nature verdoyante ? Avec des champs et cultures (betteraves, houblon, colza…) à perte de vue, les forêts offrent de splendides panoramas aux randonneurs du dimanche. Le taux de boisement sur le territoire est d’ailleurs de 22% contre une moyenne nationale de 27%. 

 

Nous possédons un patrimoine naturel remarquable avec une faune et flore très dense, en particulier dans les ENS (Espaces Naturels Sensibles). Il y en a près de 70 dont font partie les Marais de Sacy.

 

Les ENS ne sont cependant pas les seuls espaces de verdure à nous offrir un havre de paix écologique. Le Jardin du Brule à Herchies, le Potager des Princes à Chantilly et les Étangs de Commelles à Orry-la-Ville/Coye-la-Forêt sont nos coins de paradis préférés.

 

De quoi faire de belles promenades en famille ou entre amis. L’évasion sera au rendez-vous.

8. Ses loisirs

C’est un foisonnement d’activités qui vous attend dans l’Oise. Randonnées pédestres, cyclistes, équestres… et pourquoi pas en péniche ? L’Oise se visite aussi en bateau (croisières Saint-Leu d’Esserent, Cité des Bateliers à Longueil-Annel). L’idéal pour adopter un nouveau point de vue en toute convivialité.

 

Connaissez-vous la Trans’Oise ? C’est une voie de circulation douce qui se situe dans l’axe Paris/Londres et qui connaît une forte fréquentation par les cyclotouristes et les locaux. Plus de 400 000 Oisiens (piétons, personnes à mobilité réduite, cyclistes…) l’utilisent chaque année. À vos bicyclettes !

 

Et quand vient l’été que peut-on faire d’autre dans l’Oise ? Les parcs de loisirs ont en général beaucoup de succès auprès des petits et grands. Cela tombe bien ! L’Oise accueille 3 parcs de loisirs de renom : le Parc Astérix (et ses irréductibles gaulois), la Mer de Sable (gare aux indiens !) et le Parc Saint-Paul (Pilou n’est pas loin).

9. Son éducation

Dans l’Oise, nous misons sur l’éducation. Avec des établissements tels que l’Université de Technologie de Compiègne (UTC), l’Institut LaSalle à Beauvais, l’Université Jules Verne et écoles de commerce, nos jeunes étudiants bénéficient d’une offre de formation riche et diversifiée avec des programmes d’études internationales très attractifs.  

 

Pour les plus jeunes, nos collèges publics ou privés le sont tout autant.

 

Le Conseil départemental a développé une politique éducative tournée vers le numérique avec la mise en œuvre du Plan Collège du Futur. Un plan ambitieux qui permet non seulement d’acquérir ou de renouveler le matériel informatique, mais aussi de déployer des dispositifs innovants. Parmi eux : le Très Haut Débit dans les collèges, le Défi Robot, le renouvellement des équipements informatiques

 

Le Département forme les collégiens aux métiers de demain.

10. L’Oise prend soin de ses habitants

 

Que peut faire pour vous votre Département ? Beaucoup de choses ! Le Conseil départemental propose un panel d’aides financières à destination de tous les âges.

Avec le Plan Oise Séniors et ses dispositifs (Allô Oise Séniors, Oise Urgence Séniors), l’accent est mis sur le maintien à domicile des personnes âgées. Un point fort de la politique départementale active en matière de solidarité.

 

Bus départemental pour l'emploi sur les routes des cantons de les cantons de Beauvais Nord et Sud, et de Grandvilliers

Avec plus de 44 000 personnes en recherche d’emplois dans l’Oise, le Conseil départemental a développé le service innovant du Bus pour l’Emploi afin de répondre aux besoins de la population et d’enrayer le taux de chômage. Deux bus sillonnent ainsi les cantons de Beauvais Nord et Sud, de Grandvilliers, Crépy-en-Valois et Nanteuil-le-Haudouin pour aller à la rencontre des demandeurs d’emploi en zone rurale.

 

Le Département pense également à ses plus jeunes habitants avec une série de Pass Jeunes : le Pass’Études Citoyen (une aide de 300€ pour financer des équipements estudiantins), le Pass’Permis Citoyen (une aide de 600€ pour financer une partie du permis de conduire), le Pass’Ordi Citoyen (une aide de 300€ pour que les étudiants puissent acquérir du matériel informatique) ainsi que les Pass’BAFA/BAFD (une aide de 300€ pour aider les jeunes Oisiens à financer leurs frais de stage de formation aux brevets d’aptitude aux fonctions d’animateur et de directeur). Ces 4 dispositifs sont accordés aux bénéficiaires en contrepartie d’une action citoyenne.

 

Enfin, les moins de 18 ans pourront pratiquer une activité sportive dans l’Oise grâce à une réduction de 15€ offerte par le Département sur leur licence sportive avec le Pass'Sports.

Avec ces 10 excellentes raisons de voyager ou de vivre dans l’Oise, notre département est réellement un port d’attache. N’est-ce pas ?
Vous ne risquez pas de larguer les amarres ou alors pas bien loin. Prenez racine au cœur d’une région accueillante, verdoyante dont l’histoire vous séduira à coup sûr.