Cuise-la-Motte : un nouveau cabinet médical et l'extension de la bibliothèque communale

Cuise-la-Motte : un nouveau cabinet médical et l'extension de la bibliothèque communale
À l’invitation de Renaud Bourgeois, Maire de Cuise-la-Motte, Nadège Lefebvre, Présidente du Conseil départemental de l’Oise, Sandrine De Figueiredo et Jean Desessart, Conseillers départementaux du canton de Compiègne Sud, ont participé à l’inauguration de la maison médicale et de la médiathèque de Cuise-la-Motte, samedi 1er juin 2019.

Deux équipements nécessaires à la contribution à la qualité de vies des habitant et luttant contre la désertification médicale.

L'accroissement de l'offre de services de santé

Pour conserver son cabinet médical, la commune a décidé de construire une nouvelle maison médicale aux normes dans d'anciens locaux municipaux. D'une surface de plus de 270m², ce nouvel équipement accueille cinq médecins généralistes, deux sages-femmes et un orthophoniste.

 

Cette réalisation permet d'accroître l'offre de services de santé sur ce territoire mais aussi de maintenir l'activité de la pharmacie de la commune. Cette opération, qui est une réponse concrète pour faciliter l'accès aux soins des habitants du canton, a été financée à hauteur de 20% soit 110 000€ par le Conseil départemental de l'Oise.

Extension et mise aux normes de la bibliothèque communale

Dans le même temps, la commune de Cuise-la-Motte inaugure l'extension et la mise aux normes d'accessibilité de la bibliothèque communale.Un projet qui a été subventionné à hauteur de 36% soit 187 000€ par le Département.

Ce projet consiste à : 

  • Transformer l’accueil actuel en espace archives et tisanerie du personnel  et conserver l’espace documentaire en le rendant accessible PMR grâce à un élévateur ;
  • Construire dans l’actuel préau une salle où seront créés divers espaces avec cloisons amovibles ;
  • Acquérir du mobilier adapté.

 

Des projets soutenus par le Conseil départemental de l'Oise

Par sa contribution financière, le Conseil départemental de l'Oise, montre sa détermination à lutter contre la désertification médicale mais aussi à contribuer au dynamisme et à l'attractivité des petites communes de l'Oise.