#Archichroniques : un nouveau rendez-vous avec l'Histoire lancé par les Archives départementales de l'Oise

#Archichroniques : un nouveau rendez-vous avec l'Histoire lancé par les Archives départementales de l'Oise
Chaque mois, les Archives départementales de l’Oise vous proposent de découvrir, sur leur page Facebook, les Archichroniques. Ce nouveau rendez-vous web relate des faits divers, anecdotes, événements heureux ou malheureux ayant marqué notre département. Chaque document présenté provient des fonds presse et iconographique des Archives et offre aux internautes une découverte surprenante, celle d’un épisode insolite de notre Histoire.

Le dernier-né des Archives départementales

“Archi” pour Archives, “Chroniques” pour chronologie, ce qui donne Archichroniques.

C’est ainsi qu’a été baptisée, à juste titre, la nouvelle initiative des Archives départementales de l’Oise. C’est sous forme de post Facebook que ce rendez-vous sera régulièrement publié, marquant ainsi une cohérence, une continuité et une complémentarité avec les autres rendez-vous web des Archives : #Oiseautrefois et #Oisedhier.

 

La volonté des Archives est de continuer à développer ce type de rendez-vous qui entretient un lien permanent avec les internautes. Il y a quelques mois, l’idée est venue de créer un post qui recenserait une ou deux fois par mois les faits divers, les anecdotes et les événements heureux ou tragiques qui marquèrent l’Oise à leur époque respective.

Un long travail de recensement chronologique

Les Archives ont travaillé sur un recensement chronologique de ces événements.

 

30 histoires criminelles, anecdotes étranges ou moments historiques plus légers ayant marqué la mémoire locale ont été répertoriés par ses soins.

Le premier post d’une série historique

“25 mars 1912 : la bande à Bonnot attaque Chantilly” est la première anecdote historique des Archichroniques sur Facebook. L’épisode relate l’attaque de la succursale de la Société Générale à Chantilly, en matinée du 25 mars 1912, orchestrée par la Bande à Bonnot. Un événement qui fera deux morts et deux blessés.

 

L’Archichronique du mois propose aux internautes des scans d’un article de l’époque, paru dans le Courrier de l’Oise – Journal de Senlis, le 28 mars 1912.

 

 

Pour ne rater aucun épisode des Archichroniques, rendez-vous sur la page Facebook des Archives départementales de l'Oise.