#ILFAITLOISE : Jacky Gruet taille le verre dans son "Atelier du Pic Verre" à Courcelles-Lès-Gisors

#ILFAITLOISE : Jacky Gruet taille le verre dans son
Depuis 1978, Jacky Gruet est tailleur de verre. Et à ne surtout pas confondre avec la gravure ! C’est à Courcelles-Lès-Gisors que l’artisan a installé l’un des seuls ateliers de taille de verre de la région. Une activité qui se raréfie et qui ravit ses clients. Découvrez ses créations en verre et cristal prochainement sur le Marché Artisanal de l'Oise, où il exposera les 6 et 7 avril.

Un artisan taillé dans le verre

Il n’y eut pas le moindre doute pour Jacky, lorsqu’en classe de 6ème , il visite avec son collège, une verrerie. Ce secteur s’est alors imposé à lui comme une évidence. Il deviendra tailleur de verre.

 

« Je voulais ensuite absolument faire ce métier et j'ai passé un CAP de verrerie à l’école de Moulins-Yzeure (ndlr : en Auvergne). J’ai travaillé plus tard dans plusieurs verreries dont une usine à Gisors. À sa fermeture en 2012, je me suis mis à mon compte » nous raconte-t-il.

 

Une aubaine pour l’Oise et ses départements limitrophes puisque la taille de verre est un métier aussi ancien que rare. La demande est donc importante et offre à notre artisan de beaux jours devant lui.

 

« J’ai des clients de la région parisienne, rouennaise et bien sûr des Hauts-de-France. De nombreux antiquaires me passent également commande pour que je restaure de belles pièces anciennes en verre. Je suis le seul dans le coin à tailler le verre et le cristal. Et peu de personnes connaissent ce secteur. Le métier s’est perdu. »

Un savoir-faire rare

En effet, le métier se raréfie et pourtant les créations de Jacky Gruet, elles, se multiplient au contact de ses mains, ses premiers outils de travail. C’est ensuite à l’aide de ses outils de taille et de façonnage que flacons, flûtes de champagne, bougeoirs, vases, coupes voient le jour.

 

« Chaque pièce est unique et sa fabrication particulière. Certaines créations demandent plus de temps : polissage, création de motifs… Je peux mettre un quart d’heure comme 3 heures pour achever un objet. Il faut de la patience mais mon métier est riche et diversifié. J’en suis très admiratif. Je ne pourrais pas faire autre chose. Même lorsque je serai à la retraite, je pense continuer à exercer. Redonner vie à des verreries anciennes ou en créer de nouvelles, c’est ce qui me plaît ! » nous a précisé le tailleur de verre.

Il sera présent au Marché Artisanal de l’Oise

Jacky Gruet fréquente de nombreux salons pour faire connaître son art. Un véritable faire-valoir pour son savoir-faire.

 

Il ne manquera donc sous aucun prétexte le Marché Artisanal qui se déroulera dans le parc de l’Hôtel du Département, les 6 et 7 avril prochains, à Beauvais.

 

« Cet événement est indispensable pour nous autres artisans. Une véritable vitrine grandeur nature. Ce sera ma 3ème paritcipation et je suis ravi de revenir exposer mes produits et d'aller à la rencontre des visiteurs pour leur présenter ce que je fais. »