#1jour1Oisien: Baptiste Frequelin, l'Iron Man de l'Oise sacré "Oisien de l'année 2018"

#1jour1Oisien: Baptiste Frequelin, l'Iron Man de l'Oise sacré
La nuit, Baptiste Frequelin est infirmier au CHI de Clermont mais quand point le jour, il revêt son autre identité. Celle de l’Iron Man de l’Oise! S’il ne s’agit pas du véritable personnage emblématique de l’univers Marvel, Baptiste a tout pour faire illusion. Des pieds à la tête, son armure fabriquée de ses mains paraît plus vraie que nature ! Avec ce costume de super-héros, le jeune homme de 35 ans rend visite, accompagné de son association, aux enfants malades des hôpitaux de l’Oise afin de leur faire vivre une parenthèse inoubliable. Une belle initiative solidaire qui lui a valu la sympathie du public lors des sélections des “Étoiles Picardes” où il a eu le privilège d’être élu “Oisien de l’année 2018”.

La naissance d’une passion héroïque

Baptiste Frequelin n’est pas tombé dans les comics étant petit. La passion d’Iron Man est venue sur le tard et plutôt par hasard. Si les films éponymes de Marvel l’avaient déjà séduit, c’est pour ses 30 ans et un thème costumé que la passion du cosplay est née.

 

« Nous voulions avec ma sœur jumelle, pour nos 30 ans, organiser une fête costumée. J’ai donc eu l’idée de concevoir, pour l’occasion, ma propre armure d’Iron Man. C’est un personnage qui m’a marqué par son humour, son côté séducteur et son charisme. J’ai donc eu envie de le cosplayer pour la soirée. Grâce à des tutos que j’ai suivi sur internet, je me suis procuré tous les matériaux dont j’avais besoin et ai fabriqué toute la tenue. Quelques semaines avant notre anniversaire, le thème a changé et je me suis retrouvé avec l’armure, sans pouvoir m’en servir » évoque Baptiste.

 

Qu’en faire ? Telle était la question ! C’est en cherchant des idées que Baptiste est tombé dans l’univers des concours de cosplay. Et voilà qu’en 2015, il participe à la “National cosplay cup” où il terminera à la 3ème marche du podium. Entre l’accueil chaleureux du public et les conseils du jury, Baptiste décide d’améliorer son armure et de poursuivre dans cette voie.

 

« Cela fait 3 ans que je cosplaye et que j’améliore mon armure. J’en suis actuellement  à la 5ème version. Je participe régulièrement à la Comic-con de Paris, à la Japan Expo ou Paris Manga. Des rassemblements de passionnés où je dois parfois passer 8h dans la peau de mon personnage sans pouvoir m’asseoir, dans une chaleur étouffante. »

 

Si l’armure ne pèse qu’environ 10 kg, les lumières que Baptiste y a ajoutées sont sources de chaleur. Ce n’est pas tout confort mais toute passion a ses petits tracas.

Une conception de longue haleine

Et pour concevoir son costume, Baptiste a dû user d’ingéniosité et s’armer de patience.

 

« Une armure demande 200 heures de travail de la conception à son port. Je l’ai fabriquée à partir de patrons 2d et 3d que j’ai adapté à mes mensurations. Il ne restait ensuite qu’à appliquer mousse, peinture et sous-couches, à assembler les divers éléments  dont un réacteur conçu à partir du fond d’une bouteille d’eau et de batteries. »

 

Un travail de longue haleine pour un résultat particulièrement réaliste jusqu’au bouc de Tony Stark que Baptiste entretient régulièrement.

 

Les spectateurs n’y voient que du feu! Les premiers fans sont probablement les jeunes enfants à qui l’associationCosplay Hopital 60”, cofondée par Baptiste Frequelin, rend visite.

Un show de super-héros pour la bonne cause

« Voilà 13 ans que je suis infirmier et j’ai voulu associer mes deux plaisirs. Avec ma collègue Ingrid, également cosplayeuse, nous avons créé cette association à but non lucratif et maintenant nous pouvons plus facilement démarcher des hôpitaux dans l’Oise pour organiser des animations. Chaque personnage de la troupe offre aux enfants un petit show de 3 mn avant de distribuer des lots et de partager un goûter. Nous rendons ensuite visite aux enfants ne pouvant pas quitter leurs chambres. »

 

Un moment solidaire et magique qui permet aux petits d’oublier, pour un instant, leur maladie et les lourds traitements qui vont de pair et de rêver.

La consécration d’une belle initiative lors des Étoiles Picardes

 

 

C’est cette volonté de faire du bien aux enfants qui a séduit tout d’abord le Courrier Picard, pour la sélection des “Étoiles Picardes”, puis les internautes oisiens lors des votes qui allaient consacrer Baptiste “Oisien de l’année”.

 

« Je remercie sincèrement les gens qui ont voté pour moi.  Le jour où j’ai reçu le prix, j’étais très honoré. Il est facile de jouer un rôle au quotidien et mon personnage d’Iron Man me permet de m’extérioriser mais là, sur scène, c’était vraiment moi, Baptiste Frequelin dans un tout autre registre » souligne-t-il avec émotion. 

 

 

 

Crédits photos

Photo 1 : Boris Duval (Kosupics)

Photo 2 : Mayaheine

Photo 3 : Kosupics