#1jour1oisien : encore étudiant, Maxime Le Floch lance "Mémé and Co"

#1jour1oisien : encore étudiant, Maxime Le Floch lance
Il a 21 ans et des idées plein la tête. Maxime Le Floch, un jeune beauvaisien n’a pas attendu de terminer ses études pour créer son entreprise et lancer sa marque de cookies : "Mémé and Co". Un nom qui n’a pas été choisi au hasard et s’inscrit dans une véritable affaire de famille.

Retour aux sources

Né à Beauvais, Maxime a quitté le département pour continuer ses études post-bac. À Amiens puis Lille, mais avec toujours avec la ferme intention de créer son entreprise chez lui, dans l’Oise. C’est à l’IFAG Lille, une école de management et d'entrepreneuriat, que le projet germe et se concrétise. Il obtient sa Licence tout en développant son business plan. Rapidement, il saute le pas et décide que l’année scolaire 2018-19 sera consacrée à une césure pour réaliser son rêve. "Mémé and Co" sera implantée à Beauvais, pour travailler sereinement, et rester proche de celle sans qui son projet n’aurait pas pu voir le jour : sa grand-mère.

Souvenirs d'enfance

Il y a encore quelques mois, rien ne destinait Maxime à devenir fabricant de cookies. Il est pourtant nostalgique des goûters d’enfance, partagés avec son frère dans la cuisine de sa grand-mère. Elle, reine des fourneaux, leur prépare depuis toujours des gâteaux aux saveurs et odeurs indescriptibles. Etudiants, chaque dimanche, ils repartent avec leurs boîtes remplies de délicieuses attentions, préparées toute la journée par "mémé". Lorsque qu’un jour elle dit à Maxime : « Il faudrait que j’ouvre une usine », il repart à Lille avec son concept. Il créera une marque de biscuits avec les recettes de son aïeule.

L’avenir devant lui

« J’ai été accompagné par de nombreux professionnels, notamment de l’Oise, pour créer mon entreprise, nous précise Maxime. Le réseau Initiative Oise et le Lions Club Cathédrale, le monitoring d'entrepreneurs beauvaisiens comme le propriétaire des magasins Foir'Fouill, UniLaSalle, pour le contrôle qualité de ma production, mais également Charles Locquet, Conseiller départemental du canton de Beauvais Nord, Délégué, chargé de la vie de l'entreprise, innovation et numérique, ont été des soutiens sans faille dans la réussite de mon projet. »

 

Maintenant le plus dur reste à faire. « Je suis distribué dans 3 magasins dans le département. L’objectif est de retrouver la marque dans les supermarchés oisiens et de la région parisienne dans les prochaines semaines. Les premiers retours consommateurs sont bons, les produits plaisent. »

 

Maxime travaille en parallèle sur le développement marketing de sa marque sur les réseaux sociaux. « Mémé and Co a une histoire. J’essaie de la raconter le mieux possible. Je veux que nos clients ressentent le même plaisir, la même émotion que j’ai à déguster les recettes familiales ».

Du bon, du vrai

Pour le moment, une seule recette est en vente. Maxime en a déjà 40 autres dans son placard, mais pas que des biscuits, des desserts et des confitures aussi, toutes issues de carnets de sa consultante privilégiée. « Ma grand-mère m’a donné tous ses secrets, confie-t-il. Pour le cookie, elle a validé toutes les étapes de création, du produit final au packaging. »

 

Maxime a choisi la qualité avant tout pour la confection de ses produits, fabriqués en Normandie avec des matières premières Made in France, sans produit chimique ni conservateurs. Un choix qu’il espère payant pour faire de "Mémé and Co" une success-story. Qui a dit qu'on ne pouvait pas être jeune et entreprendre dans l'Oise ?

 

Retrouvez les cookies Mémé and Co à Carrefour Beauvais-Sud, la Foir’Fouille Beauvais et Saint-Maximim 

 

Suivez les aventures de "Mémé and Co" sur les réseaux sociaux :

Facebook www.facebook.com/memeandco/ 

Instagram www.instagram.com/memeandcofr/