Sécheresse : l'Oise concernée par des restrictions d'usage de l'eau

Sécheresse : l'Oise concernée par des restrictions d'usage de l'eau
En ces périodes de fortes chaleurs, le département rencontre des difficultés sur les nappes d’eaux souterraines et superficielles.
Un comité de gestion de la ressource se réunit depuis le mois de mai pour suivre ces évolutions.

 

Il s’avère qu’au regard des données hydrologiques, piézométriques et météorologiques, certains secteurs soient plus impactés que d’autres.

 

En effet la réunion du 7 août 2018 confirme les baisses des niveaux sur les secteurs du bassin de la Divette - Verse mais aussi pour ceux de l’Aronde, l’Automne et de la Ste Marie.

 

C’est pourquoi le Préfet de l’Oise a émis un arrêté réglementant provisoirement l’usage de l’eau compte tenu de la sécheresse en fixant les mesures de restriction et d’interdiction à mettre en place par situation et par secteur.

 

Le classement se découpe en 4 seuils dans l’ordre croissant de leur importance : Vigilance, Alerte, Alerte renforcée et Crise.

Téléchargez l'arrêté préfectoral du 7 août 2018 (PDF - 1 ,4 Mo)

Consultez la carte des bassins versants de l'Oise (PDF - 0,6 Mo)

L’arrêté du 8/8/2018 classe 

Les bassins versants de la Divette-Verse en situation de crise 

- Sont interdits pour les particuliers, les sociétés et les collectivités territoriales à savoir le lavage de véhicule et des voiries hors cas particulier, arrosage jardins, terrains de sports, potagers (hormis production légumières), alimentation des fontaines publiques, fonctionnement des pompes à chaleur pour un usage non familiale (sauf réinjection dans la nappe), remplissage des piscines privées et plans d’eau (sauf celles liées à une activité commerciales), entretien des cours d’eau.

- En ce qui concerne les activités ayant un usage industriel et commercial, le seuil de crise impose de limiter la consommation, et interdiction pour les Golfs hormis 20h-8h.

- Pour l’alimentation en eau potable il en ressort un report ou suspension des opérations de maintenance de même pour le contrôle des hydrants destinés à la défense à incendie et la nécessité de privilégier l’utilisation des interconnexions permettant de prélever sur un autre bassin.

- D’un point de vue du monde agricole ; toutes les irrigations sont interdites hormis celles concernant les cultures légumières de pleins champs et maraichères de 19h à 9h.

- Par ailleurs pour les rejets dans le milieu il est interdit de procéder à des vidanges des plans d’eau ou piscines et de réaliser des travaux en rivières. Une surveillance accrue des rejets de stations d’épuration et d’industriels doit être mise en place

Les bassins versants de l’Aronde, l’Automne et de la Ste Marie en situation de vigilance

- Les particuliers sont invités à réaliser des économies d’eau

- Les collectivités locales assurant l’alimentation en eau potable sont invitées à limiter leur prélèvement.

 

LEVEE DES RESTRICTIONS : Les mesures de restrictions des usages de l’eau sont prescrites jusqu’au retour à une situation ne relevant plus de l’alerte. Elles seront actualisées et levées en tant que de besoin, par arrêté complémentaires, en fonction de la piézométrie des nappes et du débit des rivières.