Sécheresse : l'Oise concernée par des restrictions d'usage de l'eau

Sécheresse : l'Oise concernée par des restrictions d'usage de l'eau
Dans la continuité de la gestion de la ressource, un nouvel arrêté préfectoral en date du 24 août 2018 (qui abroge celui du 6 août) réglementant provisoirement l'usage de l'eau compte-tenu de la sécheresse dans l'Oise est paru.

Il s'avère que les bassins de l'Aronde et le Matz rencontrent encore d'importantes difficultés allant jusqu'à un classement encore plus restrictif et, malgré une situation moins alarmante pour les bassins de la Divette et de la Verse, le maintien des mesures de restrictions de la situation de crise.

L’arrêté du 24 août 2018 classe

Les bassins versants de la Divette-Verse passent en situation d’alerte au lieu de crise (arrêté du 6 août)

  • sont interdits pour les particuliers, les sociétés et les collectivités territoriales à savoir le lavage de véhicule et des voiries hors cas particulier, arrosage jardins, terrains de sports, potagers (hormis production légumières), alimentation des fontaines publiques, fonctionnement des pompes à chaleur pour un usage non familiale (sauf réinjection dans la nappe), remplissage des piscines privées et plans d’eau (sauf celles liées à une activité commerciales), entretien des cours d’eau.
  • En ce qui concerne les activités ayant un usage industriel et commercial, le seuil de crise impose de limiter la consommation, et interdiction pour les Golfs hormis 20h-8h.
  • Pour l’alimentation en eau potable il en ressort un report ou suspension des opérations de maintenance de même pour le contrôle des hydrants destinés à la défense à incendie et la nécessité de privilégier l’utilisation des interconnexions permettant de prélever sur un autre bassin.
  • D’un point de vue du monde agricole ; toutes les irrigations sont interdites hormis celles concernant les cultures légumières de pleins champs et maraichères de 19h à 9h.
  • Par ailleurs pour les rejets dans le milieu il est interdit de procéder à des vidanges des plans d’eau ou piscines et de réaliser des travaux en rivières. Une surveillance accrue des rejets de stations d’épuration et d’industriels doit être mise en place

Le bassin versant de l’Aronde passe en alerte renforcée

Usage de l’eau et prélèvement pour les particuliers, les sociétés et les collectivités territoriales

Les particuliers sont invités, individuellement, à réaliser des économies d'eau dans tous les usages qu'ils en font.

 

Pour un usage industriel et commercial

Les activités industrielles et commerciales limitent au strict nécessaire leur consommation d'eau.

 

Prélèvement destiné à l’alimentation en eau potable

Les opérations de vidange et nettoyage des réservoirs d'eau potable et de purges des réseaux sont reportées ou suspendues jusqu'à la fin de la période de limitation des usages de l'eau, excepté les travaux d'urgence ou impératifs sanitaires.

 

Consommation pour un usage agricole

Un exploitant n'ayant le bénéfice d'aucune autorisation ou récépissé de déclaration au titre de la loi sur l'eau relative aux prélèvements d'eau, ne peut pas prélever. Il en est de même des exploitants qui n'auraient pas équipé tous leurs ouvrages de prélèvement de moyens de comptage des volumes prélevés.

Les bassins de l’Automne et de la Sainte Marie en situation de vigilance auxquels s’ajoute celui du Matz

  • Les particuliers sont invités à réaliser des économies d’eau
  • Les collectivités locales assurant l’alimentation en eau potable sont invitées à limiter leur prélèvement.

Levée des restrictions

Les mesures de restrictions des usages de l’eau sont prescrites jusqu’au retour à une situation ne relevant plus de l’alerte. Elles seront actualisées et levées en tant que de besoin, par arrêté complémentaires, en fonction de la piézométrie des nappes et du débit des rivières.

 

Consultez l'arrêté préfectoral du 24 août 2018 (pdf - 1,7 Mo)

Consultez la carte des bassins versants de l'Oise (pdf - 0,6 Mo)