La finale du Défi Robot 2018 : un tremplin pour les métiers du numérique !

La finale du Défi Robot 2018 : un tremplin pour les métiers du numérique !
20 équipes issues de 16 collèges de l’Oise se sont affrontées à l’occasion de la finale du concours Défi Robot, ce mercredi 6 juin, de 14h30 à 17h30, dans le gymnase du collège Simone-Veil de Cauffry. Nos collégiens se sont passionnés pour la robotique et les nouvelles technologies. Plus qu’un concours, le Défi Robot a préparé, toute l'année, ces jeunes Oisiens aux métiers d'avenir. Les ingénieurs de demain se cachent parmi eux. 

Les élus présents

Plusieurs prix ont été remis à l’issue de la finale en présence de Nicole Cordier, Vice-présidente chargée de l’éducation, de la jeunesse et de la citoyenneté, Christophe Dietrich, Vice-président, chargé de la sécurité et de la protection civile et Conseiller départemental du canton de Nogent-sur-Oise, Corry Neau, Conseillère départementale du canton de Senlis et déléguée, chargée de l'environnement, Gillian Roux, Conseillère départementale déléguée, chargée des relations internationales, Ophélie Van-Elsuwe, Conseillère départementale déléguée, chargée de la jeunesse et de la citoyenneté, Jacky Crépin, Inspecteur académique - DASEN Oise, Nathalie Derambure, Adjointe de la Déléguée académique au numérique éducatif (DANE), Benoît Foltz, chargé de mission auprès de la DANE, Stéphane Coiffier et Stéphane Vercleven, Inspecteurs académiques - pédagogiques régionaux de sciences et de techniques industrielles.

 

L’épreuve orale

Les équipes ont déposé leur projet au mois de mars et en ont effectué la soutenance en avril et mai derniers. Pour mettre au point leur robot puis leur présentation orale, les collégiens de 6e, 4e ou 3e ont dû faire appel à toutes leurs connaissances et bien plus. Avec une documentation précise et technique à l’appui (diagramme de Gantt, carte heuristique…), chaque équipe a présenté son projet le plus professionnellement possible.

 

Cette première phase fut notée sur 300 points (150 pour l’écrit et 150 pour l’oral).

Les épreuves finales

Trois scénarii ont posé les bases des trois épreuves finales. Harmonie, une jeune collégienne, se voit confrontée à plusieurs difficultés et pour l’aider à les surmonter, chaque équipe a dû imaginer des solutions techniques et faire en sorte que leur robot les exécute.

  • La Ligne Noire : dans cette épreuve, chaque robot doit suivre la ligne tracée au sol tout en sachant négocier les changements de direction, avancer dans la pénombre et gros dilemme, poursuivre son chemin lorsque la route est effacée au sol.
  • Au feu les pompiers : les équipes doivent faire en sorte que leur robot pompier détecte l’emplacement de bougies avant de les éteindre.
  • Épreuve la Montagne : le défi à relever est ici parsemé d’embûches et pour rejoindre la ligne d’arrivée, les robots vont devoir se confronter à des marches d’escalier, des terrains meubles et accidentés.

 

Le classement des collèges

Ligne noire

  • 1er : équipe Eco Robot du collège Albéric Magnard à Senlis
  • 2e : équipe Monodrobot du collège Jacques Monod à Compiègne
  • 3e : équipe Les Musiciens du collège Émile Lambert à Villers-Saint-Paul

 

Au feu les pompiers

  • 1er : équipe 6’Bers Programmeurs du collège Albéric Magnard à Senlis
  • 2e : équipe Fireteam du collège Ferdinand Bac à Compiègne
  • 3e : équipe SB3 (cube) de l’institution Sévigné à Compiègne

 

La Montagne

  • 1er : équipe Break Bot du collège Philéas Lebesgue de Marseille-en-Beauvaisis
  • 2e : équipe The Robotic’s Moutain du collège Émile Lambert à Villers-Saint-Paul
  • 3e : équipe Robotech du collège André Malraux à Compiègne

 

Le prix Coup de cœur du jury a été remis à l’équipe International robotique du collège Henri Baumont à Beauvais.

 

Le prix de la démarche scientifique a été remis à l’équipe Team Rousseau du collège Jean-Jacques Rousseau à Creil.

 

Le prix d’encouragement du jury a été remis à l’équipe Royal Bot du collège Édouard Herriot de Nogent-sur-Oise.

 

Le prix spécial du dossier écrit a été remis à l’équipe Sonny et Chappy du collège Gérard de Nerval de Crépy-en-Valois.

 

Le prix spécial de la soutenance a été remis à l’équipe Robot One du collège Jacques-Yves Cousteau de Breuil-le-Vert.

 

Un dispositif ambitieux au service de l'innovation

Le Défi Robot fait partie des nombreux projets et dispositifs ambitieux menés par le Conseil départemental pour l’année scolaire 2017-2018. Destiné à accompagner les enseignants dans leurs projets éducatifs et leurs missions, le dispositif Défi Robot a permis à ces jeunes collégiens de se confronter à la réalité des métiers et des secteurs liés à la robotique et de faire appel à toutes leurs connaissances tout en leur prodiguant de nouvelles.

 

Le concours, très enrichissant, crée des vocations. Le dispositif Défi Robot répond aussi à cet objectif : former les jeunes aux métiers de demain.

 

D’ailleurs, le marché du travail a vu l’émergence de nouveaux métiers liés au numérique. En effet, cinq métiers parmi les plus demandés en 2018 n’existaient pas il y a 20 ans ! Face à cette nouvelle offre, le Conseil départemental a fait des nouvelles technologies dans les collèges l’une de ses priorités.

Les collèges numériques au cœur d’une nouvelle ambition pédagogique

Pour le Conseil départemental de l’Oise, la formation par et avec le numérique est un enjeu au service du développement des compétences des élèves et futurs citoyens. L’ambition en matière éducative est d’offrir à l’ensemble des jeunes Oisiens les conditions les plus favorables à leur réussite scolaire non seulement à travers des bâtiments plus modernes et plus sûrs, mais aussi des conditions de travail et d’études adaptées aux exigences pédagogiques et technologiques actuelles.

 

Outils numériques et autres technologies modernes sont de nos jours essentiels et nous aident, au quotidien, dans les tâches que nous devons accomplir. La société a besoin que les jeunes sachent manipuler très tôt les outils qui sont à portée de main car ils pourraient bien se révéler être les inventeurs de demain.

 

« L’objectif du Département est de faire en sorte que les jeunes programment les jeux vidéo plutôt qu’ils n’y jouent » souligne Nicole Cordier, Vice-présidente chargée de l’éducation, de la jeunesse et de la citoyenneté.

 

En s’appuyant sur le raccordement des collèges à la fibre optique départementale, le "Plan Collège du Futur" permet aux enseignants, quelles que soient les matières, de disposer des outils nécessaires à l’intégration du numérique dans les enseignements, et de développer de nouvelles pratiques pédagogiques.

 

Tout au long de l’année scolaire, les collégiens de l’Oise participant au concours Défi Robot ont pu profiter de ces outils et précieuses méthodes pédagogiques tout en faisant appel à leur ingéniosité, inventivité et persévérance pour concevoir et piloter leur robot.

Ils sont armés pour le monde de demain et peut-être en seront-ils les ingénieurs !

 

En savoir plus sur Péo60, le Portail éducatif de l'Oise