Bilan mi-mandat pour l'Oise rurale

Bilan mi-mandat pour l'Oise rurale

Pour un monde rural conforté et durablement dynamisé

Pour l’emploi, le logement, l’accès aux soins et la sécurité, le Département prête une attention particulière à la ruralité, aux côtés des maires et des élus locaux, au nom d’une égalité territoriale trop longtemps négligée. Ainsi, de nombreuses actions ont été mise en œuvre pour la ruralité oisienne.

Les Rencontres de l’Oise Rurale

Un laboratoire d’idées neuves

La ruralité est une force et mérite les mêmes attentions que les zones urbaines. Pour la défendre et la soutenir, le Département a mis en place, en 2016, les Rencontres de l’Oise Rurale.

Organisées deux années de suite, ces journées constituent des temps d’échanges précieux entre plus de 300 maires issus de communes de moins de 3 500 habitants et des acteurs du terrain rural.

Comment préserver les services de proximité et éviter leur disparition ? Comment améliorer la sécurité dans les zones rurales touchées de plus en plus souvent par la délinquance ?

Comment lutter contre la désertification médicale ? Et enfin quels moyens mettre en place afin d’attirer de nouvelles entreprises sur le territoire et développer ainsi son dynamisme économique ?

Autour de ces problématiques essentielles à l’avenir de la ruralité, ces rencontres ont non seulement permis de dresser un premier constat en 2016, mais surtout d’apporter des solutions dès 2017, comme la mise en œuvre par le Département du Plan Oise-Santé et du Service Oise-Vidéoprotection.

Ces Rencontres de l’Oise Rurale, véritable laboratoire d’idées au service des habitants de l’Oise, permettent ainsi de développer des solutions innovantes à partir de problèmes concrets. Elles seront renouvelées en 2018.

Une aide aux communes renforcée

Le Conseil départemental a souhaité, dès 2015, conforté son rôle de premier partenaire des collectivités locales avec une hausse significative des subventions dans le cadre de l’aide aux communes et des taux bonifiés pour l’assainissement et l’accessibilité.

Pour l’exercice 2017, une enveloppe de 44 M€ a été consacrée aux subventions d’équipement des communes et de leurs groupements.

L’enveloppe annuelle de l’aide aux communes est donc en hausse de 10 M€ par rapport au budget 2015 ce qui renforce le rôle de premier partenaire du Conseil départemental auprès des collectivités locales. En 2018, pour le développement de l’offre de logements dans les secteurs ruraux, une aide spécifique a été mise en place dans le cadre du Plan Logement.

Des produits locaux dans les collèges

En 2016, le Conseil départemental a décidé de développer une démarche d’approvisionnement local dans les restaurants scolaires des collèges en favorisant des produits de qualité en partenariat avec la Chambre d’Agriculture et les services départementaux de l’Éducation nationale. Ce projet baptisé "approvisionnement local, de saison et 0 gaspi" s’inscrit dans une logique à la fois de développement durable, de consommation responsable mais également de soutien à la filière agricole locale.

Un soutien accru à la filière agricole

Depuis 2016, 355 agriculteurs de l’Oise ont bénéficié d’aides d’urgence ou exceptionnelles mises en place en 2016 pour soutenir la filière agricole oisienne. Par la création de cette aide, le Département affirme sa solidarité au monde agricole, véritable richesse pour le territoire.

Création du premier marché fermier de France

33 000 visiteurs ont participé, en 2017, au marché fermier organisé par le Conseil départemental. Premier marché fermier de France, cet évènement constitue une véritable vitrine qui a permis, en deux ans, à plus de 250 producteurs locaux de valoriser leurs produits.

Perspectives

Développement de la culture en milieu rural

Le Département souhaite encourager le développement culturel sur l’ensemble du territoire de manière équitable et ce afin que les habitants de l’Oise aient accès à une offre culturelle de qualité tout au long de l’année. Cette volonté se traduit par la mise en place d’un dispositif d’aide à la diffusion en milieu rural.

Au secours de nos clochers

300 églises dans le seul département de l’Oise sont en danger. Afin d’inverser cette tendance, le Département de l’Oise souhaite se mobiliser autour de cette cause. Cette mobilisation, dont la portée va bien au-delà de la seule sauvegarde du patrimoine, doit être aussi le point de départ d’une grande prise de conscience nationale autour de la disparition du patrimoine cultuel.