BILAN DE MI-MANDAT : UNE ACTION DE PROXIMITE AU SERVICE DE TOUS

BILAN DE MI-MANDAT : UNE ACTION DE PROXIMITE AU SERVICE DE TOUS

A l’occasion de cette étape importante, Nadège Lefebvre, Présidente du Conseil départemental et Édouard Courtial, Sénateur de l’Oise et Président du groupe de la Droite Unie de l’Oise reviennent sur trois années d’actions départementales et défendent les orientations prises au service de tous les habitants de l’Oise pour un territoire plus équilibré, dynamique et, surtout, innovant !

 

« Rendre compte à mi-parcours du travail déjà réalisé au service des habitants de l’Oise, mais aussi des projets en cours et de ceux à venir, est un gage de transparence, souligne Nadège Lefebvre. Il est donc normal que nous présentions nos trois ans d’actions depuis 2015. Alors que la parole politique est souvent mise en cause, je suis fier de pouvoir assumer la tête haute les différentes actions engagées par la majorité départementale et de dire que nous avons tenu nos engagements. »

 

Ainsi, de nombreuses initiatives ont été portées par la majorité départementale dans tous les domaines d’intervention de la collectivité, prenant appui sur six politiques : l’Oise des Droits et des Devoirs, l’Oise protectrice, l’Oise rurale, l’Oise dynamique, l’Oise exemplaire et l’Oise solidaire. Ces six piliers, qui ont porté l’action, ont été les socles de l’émergence de projets nouveaux, innovants, et surtout au service de l’intérêt général.

L’Oise exemplaire

Depuis 3 ans, le Département a démontré sa capacité à prendre des décisions difficiles pour éviter la faillite, à pallier les baisses de dotations de l’État, à revisiter toutes ses politiques, à innover et à moderniser son action pour continuer d’agir sur le quotidien et en proximité avec les Oisiens, à tous les âges de la vie, sans pour autant augmenter les impôts. L’économie réalisée a permis à la collectivité de conserver une capacité d’investissement qui bénéficie aux projets des collectivités, à l’attractivité du territoire et à tous les habitants de l’Oise. Cette gestion a été saluée par la Chambre régionale des Comptes.

L’Oise des Droits et des Devoirs

Là où il y a un droit, aussi légitime soit-il, il doit y avoir un devoir ! L’Oise des Droits et des Devoirs promeut cette vision citoyenne où chacun reçoit pour donner en retour dans un esprit gagnant/gagnant.

 

À l’image du Pass’Permis Citoyen, Pass’Ordi Citoyen et Pass’Etudes Citoyen, le bénéficiaire est désormais responsabilisé et invité à s’investir au service des autres. Ce dispositif sera complété prochainement par un Pass’BAFA citoyen.

 

Au nom de la justice sociale, la politique d’accompagnement global et d’insertion par l’activité économique et la mise en place d’une cellule anti-fraude RSA d’autre part, a permis non seulement a permis de renforcer et d’améliorer l’efficacité des politiques d’insertion.

 

En hommage à ceux qui ont perdu leur vie pour notre droit à la liberté, le Département s’investit durablement auprès des associations patriotiques et d’anciens combattants au nom du Devoir de Mémoire avec un temps plus particulier en 2018 dans le cadre du dispositif Mém’Oise.

L’Oise Protectrice

Soucieux de garantir la sécurité de tous, y compris dans les zones les plus rurales, le Département a choisi d’investir dans des programmes de vidéoprotection, de rénovation des casernes de pompiers et d’équipements de police municipale.

 

Au nom de l’égalité territoriale dans le domaine de la sécurité, le Conseil départemental a mis, dès 2015, en place un Plan Oise-Vidéoprotection, qui permet à toutes les communes de l’Oise, y compris les plus petites de se doter d’un système performant. Ce Plan sera complété, dès 2018, par la création d’un Service Oise vidéoprotection. Ce centre mutualisé, équipement unique en France, permettra la mise en réseau des caméras avec un service continu de visionnage en lien avec la gendarmerie.

 

Le Conseil départemental a décidé d’apporter des moyens supplémentaires à ceux qui œuvrent, au quotidien pour la sécurité des Oisiens. Ainsi, des aides aux communes pour l’équipement des polices municipales ont été mises en place. Un Plan Casernes pour la rénovation ou la reconstruction des casernes des sapeurs-pompiers a été lancé et sera complétés par un Plan Gendarmeries sur le même principe.

L’Oise Rurale

Pour l’emploi, le logement, l’accès aux soins, la sécurité, le Département prête une attention particulière à la ruralité, aux côtés des maires et des élus locaux, au nom d’une égalité territoriale trop longtemps négligée.

 

Pour défendre et soutenir la ruralité, le Département a créé les Rencontres de l’Oise Rurale réunissant les maires des communes de - 3 500 habitants. Ces assises de la ruralité ont abouti à la mise en œuvre par le Département du Plan Oise Santé et du Service Oise vidéoprotection.

 

Le Conseil départemental a souhaité, dès 2015, conforté son rôle de premier partenaire des collectivités locales avec une hausse significative des subventions dans le cadre de l’aide aux communes et des taux bonifiés pour l’assainissement et l’accessibilité. Pour le développement de l’offre de logements dans les secteurs ruraux, une aide spécifique sera mise en place dans le cadre du Plan Logement.

 

Pour soutenir les agriculteurs, le Conseil départemental a mis en place des fonds exceptionnels et d’urgence, mais aussi la création d’une démarche d’approvisionnement locale dans les restaurants scolaires. Enfin, avec 33 000 visiteurs, le Marché Fermier constitue une formidable vitrine de nos terroirs.

 

Dans les domaines de la culture et du patrimoine, deux dispositifs vont monter en puissance : Culture en milieu rural pour une programmation de qualité toute l’année sur l’ensemble du territoire et Sauvons nos Clochers, pour la sauvegarde de nos églises et clochers.

L’Oise dynamique

En 2019, l’Oise sera le premier territoire rural fibré d’Europe. L’accélération du déploiement du très haut débit décidé en 2015 dans l’Oise ayant en effet permis d’avancer de 2023 à 2019 la couverture intégrale des zones rurales.

 

Pour faciliter et sécuriser les déplacements des habitants de l’Oise, l’amélioration du réseau routier a fait l’objet d’un Plan d’urgence routes départementales dès 2015.

 

Dans le domaine de l’attractivité du territoire et de l’emploi, le Département a défendu fermement et s’est engagé financièrement pour la poursuite de deux projets structurants : le Barreau Creil-Roissy et le Canal Seine-Nord Europe.

 

Pour former les jeunes aux métiers de demain, le Conseil départemental a lancé en 2016, le Plan Collège du Futur pour fibrer les établissements, mais aussi acquérir des équipements informatiques et numériques performants et, enfin pour déployer des dispositifs innovants pour les collégiens et les enseignants.

 

Enfin, pour faire de l’Oise une terre d’accueil des équipes participantes aux Jeux Olympiques Paris 2024 et fédérer les énergies, le Département a créé un comité d’organisation de l’Oise Olympique 2024.

L’Oise solidaire

Dans le domaine de l’emploi, pour rapprocher l’offre et la demande et lever les freins liés à la mobilité, le Conseil départemental a lancé le Bus départemental pour l’emploi, avec une expérimentation sur Beauvais 2. Ce service, au regard de ses résultats très encourageant de reprise d’emploi et de formation, a été étendu en sur Beauvais 1 et Grandvilliers. Un second bus sera mis en circulation en 2018 dans le Valois.

 

Avec la nouvelle aide à l’accession à la propriété, l’ambition du Département est de doubler le nombre de logements cédés par les bailleurs et permettre à 200 familles de devenir propriétaire/

 

Le maintien à domicile est un réel enjeu pour les retraités et futurs retraités, ainsi, des fonds importants ont été affectés à la prévention de la perte d’autonomie. En 2018, la création d’un Plan Séniors fera de l’autonomie une grande cause départementale.

 

Parmi les grandes perspectives, un Plan Oise Santé sera également lancé en 2018 en réponse à la désertification médicale. Ce plan ambitieux comprend des aides à l’installation pour les professionnels de santé, des prêts à taux zéro, un soutien financier à la création de maisons de santé et l’expérimentation de la télémédecine.

Allez plus loin avec Oise Magazine

Consultez le dernier numéro du magazine départemental dédié au bilan de mi-mandat.