Comment le rachat de crédits permet-il de sortir du surendettement ?

Comment le rachat de crédits permet-il de sortir du surendettement ?

Beaucoup se demandent si le rachat de crédits permet réellement de sortir du surendettement. Pour le savoir, découvrez toutes les informations essentielles qu'il faut retenir à ce sujet.

Regrouper ses prêts bancaires pour sortir du surendettement

Même si vous êtes dans une situation de surendettement, vous pourrez toujours demander un rachat de crédit auprès d'un établissement bancaire de votre choix. Toutefois, avant de déposer votre demande, vérifiez que votre situation financière soit stable. En ce sens, vérifiez que même si vous avez des dettes à payer, vous disposez quand même d'une propriété à mettre en hypothèque. C'est un exemple mais c'est généralement ce que les banques demandent aux personnes surendettées.

Pour faire simple, voyez le rachat de crédit comme un moyen d'éviter le surendettement. Vous n'êtes pas encore un vrai surendetté tant que vous ne serez pas fiché dans le FICP. Et il est conseillé de lancer une demande de rachat de crédit ou de regroupement de prêts bancaires bien avant de lancer une procédure de dépôt de dossier auprès de la commission de surendettement.

Allez plus loin sur le site : http://www.rachat-credit-rachat.com/rachat-credit-surendettement.htm

De nombreux types de crédits peuvent être rassemblés dans un rachat de crédits. Vous pouvez en effet y inclure vos crédits immobiliers, ou de consommation. La durée de ce nouveau prêt peut s'étendre jusqu'à 12 ans pour les locataires et jusqu'à 35 ans pour les propriétaires.

Pour donner plus de chance à votre dossier de demande de rachat de crédit, il est toujours recommandé de passer par un courtier professionnel. Cet expert sera à même de savoir quelle banque ou quel type d'établissement spécialisé dans les rachats de crédit sera apte à recevoir votre dossier (http://finaterme.fr/quand-saisir-la-commission-de-surendettement/).

Le courtier professionnel se rémunère avec vos frais de dossiers, lesquels seront intégrés dans le nouveau crédit uniquement si vous acceptez l'offre de prêt obtenue par lui. L'étude sera gratuite telle que le stipule la loi.