Lancement de nouveaux dispositifs au service des Oisiens en 2018

Lancement de nouveaux dispositifs au service des Oisiens en 2018

Le Conseil départemental a débattu, ce lundi 13 novembre 2017, des orientations budgétaires de la collectivité pour 2018. Cette séance publique a été l’occasion de présenter les principales orientations stratégiques de la majorité départementale et de nouveaux projets.

 

Pour ce premier Débat d’Orientation Budgétaire présidé par Nadège LEFEBVRE, celle-ci a assuré que les « orientations pour l’année 2018 s’inscrivent dans la droite ligne du programme élaboré par la majorité pour la deuxième partie du mandat. » Une seconde partie de mandat qui poursuivra les anciens dispositifs et portera de nouvelles actions dans un contexte budgétaire toujours sensible mais en amélioration.

« Les effets du plan d’économies mené depuis deux ans et demi sont probants », a souligné la Présidente Nadège Lefebvre en introduction du DOB. La baisse des dépenses, le transfert de compétence transports à la Région, et la bonne gestion des hausses de dépenses obligatoires, « permettent aujourd’hui d’envisager non seulement l’action de notre collectivité dans la durée, mais aussi son enrichissement par des nouveaux dispositifs et services, ayant pour objectif de toujours mieux répondre aux attentes des Oisiens. Comme l’avait dit avant moi Édouard Courtial, nous ne concourrons pas pour recevoir un prix de gestion. Nous travaillons au service des Oisiens, en gardant toujours à l’esprit qu’il est hors de question pour nous d’augmenter encore la pression fiscale. »

Les finances aujourd’hui restaurées, les chantiers pour 2018 sont nombreux.

Les temps forts de 2018

Pour la sécurité : lancement du Service Oise-vidéoprotection

Ce service mutualisé de vidéosurveillance, proposé aux communes, sera précurseur en France, et probablement en Europe, à l’échelle d’un territoire aussi vaste que l’Oise.

Pour l’accès aux soins : lancement du Plan Oise-santé

Le Conseil départemental va ainsi investir 4,5 M€ pour attirer et accompagner les professionnels de santé. Des solutions de télémédecine seront expérimentées pour permettre de prendre en charge ou orienter  plus rapidement certains patients.

Pour le logement : renforcement de la politique départementale

Le Département va renforcer sa politique de logement en augmentant le budget d’investissement annuel, en créant des aides à l’accession sociale à la propriété, à la réhabilitation du parc social, à l’efficacité énergétique et au maintien à domicile des propriétaires modestes.

Pour les seniors : amplification des actions

Dans le domaine social également, les actions en faveur du maintien à domicile des personnes âgées, et de l’amélioration de la qualité de l’offre de prise en charge qui leur est proposée seront amplifiées. De nouvelles pistes d’actions en faveur des séniors seront explorées au premier semestre 2018.

Pour l’insertion et l’emploi : plus de moyens

Un deuxième Bus pour l’emploi sera mis en service. Forts de l’expérience du premier bus, nous voulons dédoubler la capacité d’intervention de ce service, qui permet d’apporter une information complète, et un suivi personnalisé aux demandeurs d’emplois des territoires ruraux.

Pour les jeunes : un nouveau Pass’BAFA

Après le Pass’Permis Citoyen et le Pass’Ordi Citoyen, le Département élargit sa politique d’aide sociale en échange d’heures de travail pour les collectivités et les associations, avec la création d’un Pass’BAFA, une aide de 300 € pour 35 heures de service.

Pour le  territoire : maintien des investissements

Le maintien d’un niveau élevé d’investissement reste l’une des principales préoccupations du Conseil départemental, cette politique s’articule autour des axes suivants :

  • Une politique d’aide aux investissements des collectivités maintenue à 44 M€ d’autorisations de programmes, soit une enveloppe identique à celle de 2017, et 29 % plus importante que celle de 2015.
  • Une amplification des moyens pour l’amélioration du réseau routier départemental
  • Une politique de développement du réseau routier départemental, avec la préparation des grands chantiers comme le doublement de la RD200 entre Villers-Saint-Paul et Les-Ageux ou le doublement de la RD1330 entre Senlis et l’A1.

Pour l’éducation : modernisation des collèges

Le programme d’investissement 2018 inclut le lancement des travaux de restructuration et de réhabilitation du collège d’Auneuil, et la réalisation des études pour la reconstruction de celui de Crèvecœur-le-Grand.

Pour les producteurs locaux : des circuits plus courts

Dans le cadre du programme de développement des approvisionnements de proximité dans la restauration scolaire, le Conseil départemental conduit une étude pour la création d’une ou plusieurs légumeries, répondant aux besoins des producteurs locaux et des cuisiniers dans les collèges.

Pour la culture : travaux au MUDO

Des travaux ambitieux seront lancés en 2018 au MUDO-Musée de l'Oise de Beauvais, avec la restauration des deux tours du palais épiscopal, et l’aménagement du deuxième étage du musée pour l’accueil de nouvelles collections.

Retrouvez l'intégralité des débats