Il y a 100 ans Georges Guynemer - 1917-2017 - Hommage de la ville de Compiègne

Il y a 100 ans Georges Guynemer - 1917-2017 - Hommage de la ville de Compiègne

 Exposition du SPAD 7, conférences, vols de biplans, baptêmes de l'air, circuit Guynemer.

 

Le 11 septembre 2017 est une date majeure pour le monde de l’aviation et la ville de Compiègne. Il y aura cent ans, jour pour jour, le Capitaine Georges Guynemer disparaissait au combat à Poelkapelle en Belgique, après avoir totalisé 53 victoires aériennes homologuées et 35 autres victoires probables. Pour honorer la mémoire de cet emblématique Compiégnois, la Ville de Compiègne, grâce au concours du Cercle des machines Volantes (club spécialisé dans l’aviation d’époque, basé à Margnylès-Compiègne) expose sur la Place de son Hôtel de Ville, un avion exceptionnel, appartenant à Louis Blériot (petit fils et homonyme de l’aviateur qui traversa le premier la Manche en 1909) : le SPAD 7, dont il ne reste que deux exemplaires en France. Le SPAD 7 est un avion biplan français utilisé lors de la Grande Guerre ; il fut la monture d’un certain nombre d’as célèbres, tels Georges Guynemer.

 

Le Cercles des Machines Volantes

C’est avant tout une équipe de passionnés pour la sauvegarde et la restauration des avions anciens. L’Association du Cercle des Machines Volantes (CMV) a été créée récemment par les deux frères Collinot, Frédérick et Alexandre. Ces deux amoureux des avions ont été rejoints par une cinquantaine de membres, en majorité professionnels de l’aéronautique. Le CMV s’intéresse plus particulièrement aux avions conçus avant 1940 Sauver des avions grâce à une « veille solidaire », conceptualiser des projets, faire voler régulièrement les avions restaurés et assurer leur maintenance, transmettre aux jeunes la passion des avions, encourager des vocations, organiser des fêtes aériennes et raconter l’histoire des Hommes et celle des machines, telles sont les missions du Cercle des machines Volantes. http://www.cercledesmachinesvolantes.com/

Programme

Samedi 9 septembre

10:00 L’Aéroclub de Compiègne Margny, également baptisé École de Pilotage Georges Guynemer, sera présent (avec une urne) pour faire gagner des baptêmes de l’air.

11:00 Inauguration de l’exposition à l’Hôtel de ville.

12:00 Tirage au sort des 3 gagnants par l’Aéroclub de Margny.

15:00 Rendez-vous à l’aéroclub de Compiègne Margny pour réaliser les baptêmes, avec survol des trois aérodromes historiques du Compiégnois : Corbeaulieu (où eut lieu le tout premier vol de Guynemer), Crépy-en-Valois et Compiègne-Margny.

14:30 et 16:30 Circuit Guynemer : partez sur les traces du héros compiégnois grâce à une visite exceptionnelle de la ville, menée par un conférencier - départ de l’Office de Tourisme

 

Dimanche 10 septembre

14:30 Conférence de plein air par Alain Thomas, restaurateur et historien de l’aéronautique. Présentation du SPAD 7 et de l’implication de Georges Guynemer dans le développement des avions de chasse SPAD, d’après des travaux réalisés en grande partie dans le garage de la maison familiale, rue Saint- Lazare, lors de ses permissions ou convalescences.

15:30 Lancement de l’hélice et démarrage de l’avion place de l’Hôtel de ville.

16:00 Survol de deux biplans du Cercle des Machines volantes

16:30 Circuit Guynemer.

 

Lundi 11 septembre

9:30 Messe en l’Eglise Saint-Jacques en mémoire des aviateurs morts pour la France.

10:45 Cérémonie devant le monument Guynemer.

11:30 Survol de deux biplans du Cercle des Machines volantes.

14:30 et 16:30 Circuit Guynemer

 

Un circuit Georges Guynemer exceptionnel

proposé par l'Office de Tourisme de l'Agglomération de Compiègne

Compiègne a su rendre hommage à cet aviateur français au courage exemplaire et lui a dédié une institution regroupant un ensemble d’établissements scolaires, mais aussi une rue et un monument commémoratif, à l’entrée de la rue Saint-Lazare, au pied des Grandes Écuries, avec une statue représentant le célèbre aviateur dont la devise était “Faire face”.

 

Georges Guynemer vécut à Compiègne, près du Carrefour Napoléon dans une demeure où il aimait se réfugier et apporter des améliorations aux avions de combat.

 

Avec un passage par le Musée de la Figurine pour découvrir le nouveau diorama consacré à Guynemer et par le Musée National de la voiture pour apercevoir sa Sigma Torpédo, c’est cette vie de héros qu’un conférencier de l’Office de Tourisme se propose de vous raconter au cours d’une visite de la ville, Samedi 9 et lundi 11 septembre à 14h30 et à 16h30 et dimanche 10 septembre à 16h30. 30 personnes par groupe.

Gratuit. Départ de l’Office de Tourisme de l’Agglomération de Compiègne

Réservation au 03 44 40 01 00. http://www.compiegne-tourisme.fr/

 

Musée de la figurine

Le musée de la Figurine historique s’enrichit d’un nouveau diorama mettant en scène le héros de la Première guerre mondiale, Georges Guynemer. La scène représente le dernier décollage du pilote, le matin du 11 septembre 1917, à bord de son Spad XIII. Alors que le troisième membre de la patrouille, Louis Risacher, connaît des problèmes pour faire démarrer le moteur de son Spad VII, Guynemer, impatient, décolle sans attendre, en compagnie de Jean BozonVerduraz, lui aussi sur Spad VII. Georges Guynemer ne reviendra pas de cette dernière mission, abattu par un avion allemand à Poelkapelle, en Belgique.

 

Commencé en janvier 2016, ce diorama est achevé en septembre 2017 par son auteur, Adrien Desmullier. Ce dernier a utilisé différents matériaux, dont le plastique, la résine du bois et le polystyrène ainsi que des maquettes dont celle d’un avion Spad VII et celle d’un avion Spad XIII.

 

Ce diorama de 1,35 m de long intègre les vitrines du musée, dans l’espace consacré à la Grande guerre, à l’occasion de la célébration du centenaire de la mort du héros. http://www.musee-figurine.fr/

 

Groupement philatélique de Compiègne

Clin d’œil à Georges Guynemer du 5 au 21 septembre 2017, Hall de l’Hôtel de Ville Une exposition hommage à Georges Guynemer, Compiégnois, à travers la philatélie et quelques documents d’époque.

 

Le musée national de la Voiture et du tourisme

Torpédo du constructeur Sigma ayant appartenu à l’aviateur Georges Guynemer (1894-1917) 1916 CMV. 256, don de Madame Guynemer, 1937

La torpédo du musée national de la Voiture a appartenu à l’aviateur Georges Guynemer. Ses succès militaires lui permettent d’obtenir du ministère de la guerre, en 1916, une autorisation spéciale pour la construction de cette torpédo, dotée de deux places décalées mais équipée d’une seule portière à gauche. Réalisée en 1916 par la société des Automobiles Sigma située à Boulogne Billancourt/Levallois Perret, elle comprend un moteur à quatre cylindres Ballot (no 13.133), également fabricant de moteurs pour les avions. La carrosserie est signé “carrosserie universelle breveté P. Valéry, rue Chauveau 7, Neuilly sur Seine”. Elle possède encore son immatriculation ancienne, 3423Y3.

 

Outre son propriétaire prestigieux, cette torpédo est représentative à la fois de l’organisation de la construction automobile en France à la fin des années 1910, encore proche de celle de l’hippomobile (carrossier, constructeur, fabricant de moteurs) et de l’évolution des formes de la carrosserie vers une modernité et une recherche de vitesse toujours plus grande. Guynemer s’est d’ailleurs vu infliger une contravention roulant à une vitesse jugée excessive par la maréchaussée parisienne sur les Champs Élysées.

 

Ce véhicule est aussi symbolique de la modernité d’un homme, qui s’est passionné pour l’aviation naissante et a embrassé la nouveauté automobile. http://palaisdecompiegne.fr/

 

Les bibliothèques de Compiègne

Et comme conclusion à cette année 2017 consacrée à l’hommage de Compiègne à Guynemer :

 

Samedi 18 novembre à 11 heures

Le dernier vol de Georges GuynemerLes Trésors du cellier (Les bibliothécaires présentent quelques-uns des documents de la Réserve précieuse de la Bibliothèque Saint-Corneille, dans le cellier)

 

Samedi 2 décembre à 15h Georges Guynemer

Conférence-dédicace de Jean-Marc Binot, d’après son livre (Éditions Fayard). Jean-Marc Binot est journaliste, diplômé en histoire et en sciences politiques.

Événement proposé par la Société historique de Compiègne et la Société d’histoire moderne et contemporaine de Compiègne.

Le 11 septembre 1917, le capitaine Guynemer décolle pour une ultime mission et disparaît en vol. Frêle silhouette impeccablement sanglée dans un bel uniforme d’officier, au charme duquel la chanteuse Yvonne Printemps n’est pas insensible, Guynemer devient bientôt un symbole national largement exploité par le Ministère de la guerre. La légende du héros romantique naît. Bibliothèque Saint-Corneille - Salle Michèle Le Chatelier, entrée libre http://bibliotheques.compiegne.fr/

 

Aéroclub de Margny

L’ACCM fondé en 1931 comprend 140 membres. Ouvert tous les jours, l’association propose vols de découvertes et initiation au pilotage. 8 instructeurs agréés forment aussi des pilotes sur 5 avions.

2085 avenue Octave Butin, 60280 MArgny-lès-Compiègne 03 44 83 32 12 - acoise@wanadoo.fr 

http://www.accm60.com/