Tanguy Onakoy: la révélation du cinéma français vient de Beauvais

Tanguy Onakoy: la révélation du cinéma français vient de Beauvais

Il a vécu toute sa vie à Beauvais et à 21 ans, Tanguy Onakoy s’apprête à faire son entrée dans la cour des grands. Le jeune comédien sera à l’affiche, le 9 août, de la prochaine comédie de l’été Rattrapage. Un rôle plein d’humour pour ce nouveau talent du cinéma français !

Son enfance beauvaisienne

C’est au quartier Saint-Jean de Beauvais que Tanguy grandit étudiant successivement au collège Jean-Baptiste Pellerin puis au lycée Félix Faure où il obtiendra, en 2013, un bac S. La ville de Beauvais a, pour lui, beaucoup d’importance.

 

« C’est un peu ma ville de cœur. Je n’y habite plus depuis que j’ai eu mon bac, l’année de mes 17 ans, mais je reviens très fréquemment voir ma famille et mes amis. J’aurai toujours un attachement particulier pour Beauvais car j’y ai des souvenirs dans chaque rue » nous raconte-t-il.

La fibre citoyenne dès son plus jeune âge

Il aime son département et l'avait d'ailleurs démontré, plus jeune, en s'investissant dans la commission "solidarité internationale" (aujourd'hui devenue la commission de "l'Oise solidaire") en tant que Conseiller départemental Jeune (CDJ) de son collège beauvaisien.

 

Pendant toute la durée de son mandat, de 2007 à 2009, Tanguy a notamment mené, avec les autres membres de sa commission, un projet en faveur de familles atteintes du VIH au Bénin, en partenariat avec l'association GAS. Un organisme qui finance des micro-crédits pour ces familles.

 

Pour aller au bout de ce projet solidaire, les Conseillers départementaux Jeunes ont organisé de nombreuses actions telles que des tombolas ou des tournois sportifs au sein de leurs établissements respectifs dans le but de récolter des dons, remis ensuite à l'association partenaire lors d'une grande soirée de clôture à l'Hôtel du Département.

Étudiant parisien

Son lien avec l'Oise est donc très fort même si le jeune homme poursuit, désormais, ses études à Paris en master de communication mais également en économie à la Sorbonne. Son choix d’études il en est fier et souhaite les mener de front tout en continuant le cinéma.

 

« Ce choix est totalement indépendant du cinéma, ce sont des études que j’ai voulu suivre, après le bac, car j’ai toujours eu envie de travailler dans les nouvelles technologies. Je suis content de pouvoir séparer mes études et même ma vie en général, du cinéma » souligne Tanguy.

 

Bien dans sa tête, dans ses baskets, les pieds sur terre, il ne manque pas d’ambition et entend poursuivre sa carrière au cinéma.

Le cinéma comme une évidence

Une carrière qui débute pour lui, à l’âge de 13 ans, avec un téléfilm Fracture (ndlr Téléfilm diffusé en 2010 sur France 2) où il joue le rôle d’un élève évoluant au sein d’un collège de banlieue réputé difficile.

 

« Au fur et à mesure des répétitions et du tournage, nous sommes devenus, avec les autres acteurs, une vraie classe avec des affinités et des disparités. Cette expérience était l’une des plus belles de toute ma vie, je n’étais pas du tout familier avec le monde du cinéma. »

 

Une expérience qui le confortera dans sa décision de devenir comédien. La consécration arrive en juin 2016 alors qu’il est contacté pour le film Rattrapage (ndlr : en salles depuis le 9 août).

 

« Je suis passé par la voie classique : casting, rencontre avec le réalisateur, call-back… et j’ai eu le rôle. Je me souviendrai toujours du jour où le réalisateur m’a dit que j’avais obtenu le rôle. Il m’a appelé un matin et m’a dit “J’espère que tu n’as pas prévu de vacances, parce que t’as le rôle, tu viens avec nous !”. Je lui parlais normalement au téléphone mais en réalité j’étais en train de sauter et de danser partout dans ma chambre ! Le tournage s’est super bien passé, j’ai rencontré beaucoup d’acteurs talentueux. Le feeling est très bien passé entre nous. »

 

Souhaitons-lui un beau succès au box-office.

 

Découvrez la bande-annonce du film: 

https://www.youtube.com/watch?v=7ryc1pjfd-c