Votre été dans l'oeil de Wéo

Votre été dans l'oeil de Wéo

La chaine WEO Picardie et son émission "L’été de Margaux" fait escale dans l’Oise pour présenter trois initiatives du Conseil départemental pour animer votre été.

 

À la découverte d’œuvres d’art au MUDO-Musée de l’Oise, en vélo sur la Trans’Oise, à la ville comme dans les petits villages, le Conseil départemental rend votre été plus festif, sportif et curieux

Un reportage à voir ou à revoir

 

Pour aller plus loin

Découvrez ces sujets ci-dessous, et vivez un bel été dans l’Oise !

Une plongée au cœur du MUDO - Musée de l’Oise

Une plongée au cœur du MUDO - Musée de l’OiseLe MUDO- Musée de l'Oise du Conseil départemental regroupe des collections permanente et temporaire qui attirent, chaque année, 60 000 visiteurs dans un cadre enchanteur, chargé d’histoire, au pied de la cathédrale de Beauvais.

 

Le reportage nous guide dans les couloirs du MUDO avec son directeur et conservateur en chef du patrimoine, Gilles BAUD-BARTHIER au pied du magnifique tableau de 45m2 du peintre Thomas Couture, pièce maitresse du musée.

Une immersion dans les chefs d’œuvres baroques de l’exposition temporaire avec le commissaire de l’exposition "Les Heures Italiennes" Christophe BROUARD révèle quelques secrets puisés dans les 80 tableaux qui la constituent.

 

Enfin, un petit tour dans l’atelier des enfants permet de découvrir avec la médiatrice culturelle, Audrey Magnan, une initiation à la peinture spécialement pensée pour les 7-12 ans.

Pour les enfants, les adultes, les connaisseurs ou les curieux, le Conseil départemental s’engage pour la culture en donnant au MUDO les moyens de la diversité et attirer des publics différents à la découverte de l’art.

 

En savoir plus sur le programme d'été du MUDO-Musée de l'Oise

120 kilomètres en vélo, sans auto et au son des oiseaux

120 kilomètres en vélo, sans auto et au son des oiseauxQui ne rêve pas de longues balades en vélo, sur une voei dédiée, en famille, ou entre amis, au travers les plus paysages ruraux du Département ?

La Trans’Oise, une voie douce qui compte aujourd'hui 120 kms, sans auto et au son des oiseaux, réservée aux piétons, cyclos, rollers et tout autre engin nons motorisé, offre l’opportunité unique de partager en famille ou en groupes des moments de communion avec la nature, en toute sécurité.

Cette voie verte fait partie des modes de déplacement qui se développe et dont le Conseil départemental accompagne la création, financièrement et techniquement, partout dans l’Oise, comme l’explique Lyonel Bossier, directeur des infrastructures routières et des transports, dans ce reportage.

 

Cette voie de 3 mètres de large, sans obstacle ni danger, offre une balade en toute tranquillité, au cœur de la forêt, des bocages et le long des rivières.

Sur la Trans’Oise, explique Bernard BERTON, président des Vélovaques, les cyclistes peuvent rouler sur l’ensemble ou une partie du parcours, avec des étapes en gite, parfois plusieurs jours. Pour les plus courageux, il est possible de rejoindre Dieppe depuis Beauvais…

 

Une façon sereine de découvrir les petites communes rurales et leurs paysages, que le Conseil départemental continue d’encourager avec le bouclage de la liaison Pont-Sainte-Maxence, et la création prochaine d’une liaison entre Senlis et Chantilly, et de Beauvais à Auneuil...