Déploiement de la fibre optique: le Conseil départemental s'engage à équiper tout le département

Déploiement de la fibre optique: le Conseil départemental s'engage à équiper tout le département

Dans le cadre de la gestion et du suivi du Schéma Départemental Territorial d’Aménagement Numérique (SDTAN), s’est tenue, ce jeudi 20 avril 2017, à l’Hôtel du Département à Beauvais, la signature des conventions de programmation et de suivi des déploiements FFTH, en présence de Nadège Lefebvre, Vice-Présidente du Conseil départemental chargée de la ruralité et des services publics qui représentait le Président du Conseil départemental, de Jérôme Bascher, Vice-Président du Conseil départemental et Président du Syndicat Mixte Oise Très Haut Débit (SMOTHD) et de Michel Paulin, Directeur général de SFR ainsi que des élus de Creil, Longueil-Annel, Thourotte et Villers-Saint-Paul. 

 

La Région et l’Etat signeront cette convention dans un second temps.

 

La matinée s’est achevée avec la célébration du 17 000ème raccordé sur le RIP 2 de l’Oise.

Engagement des opérateurs pour la fibre optique dans l’Oise

Les grands opérateurs se sont engagés à déployer la fibre optique sur les zones à population dense, dites “zones AMII” (Appels à Manifestation d’Intentions d’Investissement).

 

Les zones rurales étant laissées aux politiques publiques d’aménagement numérique. Le Syndicat Mixte du Très Haut Débit (SMOTHD) initié par le Conseil départemental a pour mission de construire ce réseau FttH (Fiber to the Home) sur les communes moyennement denses et les territoires ruraux du département de l’Oise.

 

Le Département de l’Oise privilégie ainsi l’égal accès au Très Haut Débit sur l’ensemble du territoire. D’autant plus que la majorité départementale a inscrit l’accélération du programme de déploiement THD dans ses priorités et prévoit un achèvement du plan départemental en 2020.

Zones AMII dans l’Oise

Dans l’Oise, 4 zones AMII sont identifiées et réservées aux opérateurs privés :

le Beauvaisis; les communes de Creil, Montataire, Nogent-sur-Oise et Villers-Saint-Paul; le Compiégnois, les communes de Longueil-Annel et Thourotte ; la ville de Chantilly.

La convention a pour objet :

. de confirmer et préciser les engagements de l’Opérateur de Réseau Conventionné (ORC) en matière de déploiements FttH via ses investissements sur fonds propres sur le territoire de la collectivité ;

 

. de préciser les engagements de l’ORC sur les zones, qui après concertation des Parties, ont été identifiées comme devant faire l’objet d’un déploiement prioritaire du réseau FttH ;

 

. de préciser les dispositions prises par la collectivité pour accompagner et faciliter le déploiement du FttH de l’ORC ; d’organiser le suivi des obligations réciproques des Parties pour les opérations de déploiements FttH réalisés par l’ORC afin de s’assurer notamment de leur réalisation dans les conditions et délais faisant l’objet de la présente convention ;

 

. de définir les modalités de traitement d’écarts significatifs éventuellement constatés par rapport aux engagements  de l’une des Parties ;

 

. de formaliser le constat que les engagements de déploiements pris par l’ORC aux termes de la présente Convention contribuent, dans leurs modalités et leurs calendriers, aux objectifs de la politique d’aménagement numérique définis par la Collectivité.

 

« Le SMOTHD, constitué de 621 communes, a adopté à l’unanimité le principe d’accélération du programme Oise Très Haut Débit pour un déploiement en 7 ans, a rappelé Jérôme BascherIl s’agit d’un projet unique en France mais aussi en Europe, puisque nous déployons la fibre optique jusqu’à l’abonné, y compris dans les zones rurales les plus isolées. L’Oise est, parmi les départements à la fois urbains et ruraux, le plus avancé en ce qui concerne le déploiement du THD. Les usagers attendent un service de qualité, nous nous devons de le leur apporter le plus vite possible qu’ils soient situés en milieu rural ou urbain. Aucune zone ne doit être oubliée !  Le Département a fait le choix d’un réseau plus pérenne dans le temps et en adéquation avec un territoire moderne et dynamique. Pour les entreprises comme pour les habitants de l’Oise, le déploiement de la fibre optique peut faire toute la différence dans le domaine de l’attractivité et de la qualité de vie. »

 

 « En 2020, toutes les villes et tous les villages de l’Oise seront connectés à la fibre optique grâce à l’initiative du Conseil départemental. Le choix de la fibre optique est un investissement pour l’avenir qui permettra aux Oisiens de tendre vers de nouveaux usages, avec à la clé, un débit ADSL plus rapide et un accès quasiment illimité à des contenus de qualité. Le déploiement du THD est un atout économique fort de l’Oise car il offre également de nouvelles opportunités professionnelles pour les Oisiens comme le télétravail ou un accès à un service riche sans avoir à se déplacer. C’est également un argument de poids en faveur du développement de services qui n’existent pas encore sur notre territoire ou qui fonctionnent encore à l’état expérimental. La vidéoprotection en temps réel ou encore la télémédecine par exemple » a déclaré Nadège Lefebvre.

Célébration du 17 000ème raccordé sur le RIP 2 de l’Oise

La signature de la convention FttH s’est achevée avec la célébration du 17 000ème raccordé sur la liste des Réseaux d’Initiative Publique (RIP) 2 dans la commune de Borest.

 

Étaient présents : Jérôme Bascher, Vice-Président du Conseil départemental et Président du Syndicat Mixte Oise Très Haut Débit (SMOTHD), Michel Paulin, Directeur général de SFR, Gilles Sellier, Conseiller départemental du canton de Nanteuil-le-Haudouin, et Marie-Paule Eeckhout, Maire de Borest.