Alexandre Etienne remporte la médaille d'or aux Olympiades européennes des métiers, Euroskills

Alexandre Etienne remporte la médaille d'or aux Olympiades européennes des métiers, Euroskills

Voilà trois ans qu’Alexandre Etienne, élève en 3ème année d'ingénierie au CNAM (en partenariat avec l'ITII et Promeo), participe aux Olympiades des métiers. Champion de Picardie puis de France, il a fini 7ème du top mondial,  aux Worldskills à São Paulo, en 2015. Sélectionné pour les Euroskills en 2016, le jeune beauvaisien s’est envolé en Suède, en compagnie de l’équipe de France des Olympiades du métier, où il a décroché une médaille d’or dans la catégorie « Administration réseaux et systèmes informatiques ». Une victoire émérite qu’il partage avec son binôme Anthony Lebarbanchon et qu'a tenu à saluer Charles Locquet, conseil départemental délégué, chargé de l’entreprise et de l’artisanat.

 

Du 1er au 3 décembre 2016, 450 jeunes venus de 35 pays d’Europe ont concouru aux Olympiades européennes des métiers, les Euroskills, qui se déroulaient à Göteborg en Suède.

 

Alexandre Etienne, âgé de 22 ans, en faisait partie. Voilà 3 ans que le jeune beauvaisien évolue au sein de cette compétition professionnelle de renommée internationale. C’est avec succès qu’il a franchi toutes les étapes qui l’ont mené à la médaille d’or lors des Euroskills. De champion régional à national en passant par un excellent classement aux Worldskills, ce passionné de réseaux et de systèmes informatiques ne démérite pas.

 

« Cette compétition a été un véritable tremplin qui a tout changé dans ma vie. Un tremplin professionnel mais aussi personnel où l’on apprend à se dépasser, à tenir bon et à persévérer » nous révèle-t-il.

Une préparation physique et mentale de longue haleine

Compétiteur dans l’âme, Alexandre s’est longuement préparé pour les européennes. Tantôt en cours tantôt en entreprise, comme apprenti, le jeune homme ne s’arrête pas là et consacre ses soirées à l’entraînement.

 

« De 17h à 23h je m’entraîne mentalement mais aussi physiquement car cette routine mentale m’est indispensable. S’entraîner physiquement permet de repousser mes limites, de me créer une force mentale dont j’ai besoin en compétition » nous explique-t-il.

 

Une préparation de tous les instants qui lui a ainsi permis de briller au sein des épreuves Euroskills où les candidats se sont affrontés sur plusieurs jours dans les différents métiers qu’ils représentaient.

 

« Lors de la compétition, nous ne pouvions compter que sur nous-mêmes. Une journée d’épreuve durait environ 6 heures et, pendant ce laps de temps, nous n’avions le droit à aucune aide extérieure et ne pouvions pas nous appuyer sur de la documentation ou sur des notes. Cela nécessitait donc une bonne préparation » évoque Alexandre Etienne.

 

Il n’hésite d’ailleurs pas à comparer ce concours aux Jeux Olympiques version métier et c’est avec fierté qu’il est rentré de Suède, la médaille d’or autour du cou. Une joie d’autant plus grande qu’il s’agit de la première médaille d’or remportée par la France dans la catégorie « Administration réseaux et systèmes informatiques ».

 

« Nous avons battu les doubles champions d'Europe et vice-champions du monde hongrois en obtenant une note supérieure à la leur de 0,9 points sur 100.»

 

Une belle prouesse pour cet étudiant mâture qui souhaite souligner que parfois les choses se jouent à un rien près et qu’il est important, même de son devoir, d'inculquer aux futurs compétiteurs certaines valeurs afin de décrocher la victoire, à l'instar du soutien qu'il a reçu de son coach Benjamin Callar qui l'a entraîné pour Sao Paulo et Göteborg.

Mais, au fait, en quoi consiste le métier d'administrateur réseaux et systèmes informatiques ?

« Mon métier d’administrateur consiste à façonner des architectures pour les systèmes informatiques pour les entreprises, apporter des services (internet, partage de fichiers…) aux utilisateurs de manière sécurisée. Quel que soit le problème rencontré, il faut que le circuit continue de tourner. J’interviens en mettant en place des stratégies pour que tout fonctionne correctement » nous explique précisément Alexandre Etienne.

 

Et son métier il le connaît bien et s’apprête à démarrer dans la vie active avec un CV et des acquis impressionnants pour son âge qui ne manqueront pas de convaincre de futurs potentiels employeurs.

 

Nous lui souhaitons une bonne continuation !

 

© Worldskills France _Aurelia Blanc