Les vacances scolaires au MUDO : portrait du P'tit Atelier

Les vacances scolaires au MUDO : portrait du P'tit Atelier

Chaque jour en semaine, lors des petites vacances scolaires, le P’tit Atelier du  MUDO-Musée de l’Oise propose aux enfants, à partir de 7 ans, une visite guidée accompagnée d’un atelier de 10h à 12h30. L’occasion de découvrir une technique, un artiste, un thème en rapport avec les collections permanentes et les expositions temporaires. Cet hiver, le portrait était à l’honneur. Nous avons suivi le guide !

 

Jeudi 18 février, il est 10h et une dizaine d’enfants patientent à l’entrée du MUDO en compagnie de leurs parents. « C’est une amie qui m’a parlé de cet atelier. J’ai pensé que ce serait chouette d’y inscrire mon fils » nous confie l’une des mamans sur place. Les médiatrices du musée, Audrey Magnan et Clarisse Herlemont, sont prêtes à les accueillir.

Des enfants attentifs

La visite dure une heure et les enfants happés par ce qu’ils voient et apprennent, ne cachent pas leur satisfaction et leur curiosité. La petite troupe suit de près Audrey qui leur présente, tour à tour, une série de portraits (en peinture mais également en sculpture). Le but du jeu est d’analyser chaque œuvre sous toutes ses coutures. Les petites mains se lèvent pour répondre assidûment aux questions posées. Les couleurs, les expressions des visages, l’histoire des personnages… tout est sujet à description et interprétation.

 

La fin de la visite est marquée par la découverte du portrait de Madame de la Rivière, peint par Thomas Couture. Armés de leurs blouses d’artiste, de leurs crayons et pinceaux, l’atelier peut commencer. Les enfants sont chargés de détourner cette dame austère et triste. Quelques couleurs par-ci par-là et Madame de la Rivière est tout de suite plus gaie. « Je vais la déguiser en clown et un petit peu en pirate » s’enchante Baptiste. Pour Esther, Madame de la Rivière portera un « corset jaune bien serré ».

Place à la création

Pendant 1h30, les artistes en herbe colorient, découpent, peignent et modernisent le portrait de Madame de la Rivière suivant les conseils de leurs médiatrices. L’occasion pour eux d’apprendre à mélanger les couleurs ou d’appliquer le pastel au doigt.

 

Les enfants ont ensuite pu repartir avec leurs créations, les doigts colorés et le sourire aux lèvres. Mais surtout, ils ont « rapidement acquis des clés de lecture », comme nous le précisent Clarisse Herlemont et Audrey Magnan.

 

« Nous apprécions d’accueillir les enfants, dans un contexte de vacances. Les enfants sont plus libres dans leur façon d’être et dans les créations qu’ils font. À la fin de la séance, c’est sympa de les voir montrer aux parents ce qu’ils ont créé et leur expliquer la séance. Le nombre limité d’enfants entraîne une proximité et un dialogue appréciables avec eux. De plus, certains viennent en groupe, entre copains ! Dans ce contexte, il n’y a pas d’obligations de résultats, l’important, c’est que les enfants prennent plaisir à faire leur création. »

A bientôt pour de nouvelles aventures

Le P’tit Atelier c’est tout un parcours ludique et pédagogique à découvrir en vacances. Il serait d’ailleurs dommage de manquer les prochains rendez-vous ! En attendant le stage d’archéologie de cet été, ne ratez pas le prochain P’tit Atelier des vacances scolaires d’avril. Six enfants, de 6 à 12 ans, pourront partir à la découverte des arbres du musée (tilleul, noisetier, platane…). La visite s’achèvera avec la réalisation de leur propre herbier. Les inscriptions s’ouvriront prochainement.