Budget du Conseil départemental : Objectifs tenus!

Budget du Conseil départemental : Objectifs tenus!

Le Conseil départemental s’est réuni le 1er juin 2017 pour le vote du compte administratif de 2016, un document qui clôture l’exercice budgétaire de l’an dernier et témoigne de l’exécution réelle du budget. Sa présentation par Patrice MARCHAND montre que la majorité départementale a tenu les objectifs fixés !

 

« Le résultat des efforts que nous avons entrepris est là, a souligné le Président Edouard COURTIAL.  Nous ne nous satisfaisons pas d’une gestion comptable. Nous nous réjouissons des perspectives ouvertes grâce aux efforts réalisés depuis un an. Aujourd’hui, je vous l’annonce : le Département de l’Oise est en mesure de jouer plus que jamais son rôle de garant des solidarités, et du dynamisme de notre territoire. Nous avons retrouvé la possibilité de mettre en œuvre des projets ambitieux, innovants, et parfois inédits pour améliorer le quotidien des Oisiens. Ces projets sont déjà sur la table, vous pouvez compter sur nous pour les mettre en œuvre au plus vite. »

 

 

Ces bons résultats se matérialisent dans les chiffres par :

  • Une épargne brute de 83 M€ soit 50 M€ au-dessus des projections de l’audit du cabinet EY qui avait conduit le Conseil départemental à lancer un plan d’économies en 2016.

  • Une courbe d’évolution des dépenses de fonctionnement en baisse de 11,5 M€ ; c’est un renversement de tendance, puisque les dépenses avaient augmenté de 47 M€ entre 2013 et 2015

 

 

Ces résultats très encourageants sont obtenus malgré des dépenses obligatoires qui ont continué d’augmenter en 2016, avec 13 M€ dans les domaines de la solidarité et de l’autonomie :

  • 3 M€ pour l’enfance, en particulier pour l’accueil des Mineurs Non Accompagnés étrangers ;
  • 6 M€ pour les personnes âgées et pour les personnes handicapées ;
  • 4 M€ pour le RSA, malgré les efforts de lutte contre la fraude qui ont permis d’économiser 2 M€.

 

Au total, l’économie réalisée représente 24,5 M€ en 12 mois avec des réductions de dépenses portées notamment, sur :

  • Une optimisation des Ressources Humaines qui a permis de réaliser une économie de 7,4 M€ ;
  • Une baisse des dépenses d’administration de 750 000 €, soit une baisse de 12 % ;
  • Une réduction des dépenses de communication soit moins 2 M€ par rapport à 2014 et des dépenses de réception divisées par deux en deux ans.

 

L’ensemble de ces efforts réalisés permettent, pour la seconde année, de respecter les engagements pris par la majorité départementale en 2015 de :

  • Maintenir un niveau d’investissement élevé qui profite à l’économie locale et à l’emploi;
  • De ne pas augmenter les impôts pour ne pas amputer le pouvoir d’achat des Oisiens.

 

Par voie de conséquence, il est désormais possible, cette année, d’envisager de nouveaux projets comme en témoigne la DM1 adoptée ce 1er juin 2017 et ses 100 M€ d’opérations nouvelles.

 

En effet, cette Décision Modificative a permis une importante actualisation du Plan Pluriannuel d’Investissement.

 

Au total 100 M€ d’opérations nouvelles pourront être financées, grâce à un effort d’investissement en hausse de 5 à 10 M€ par an à partir de 2018.

 

Parmi les opérations ajoutées figurent :

  • Le lancement d’un Plan casernes de pompiers, pour la reconstruction de quatre casernes en quatre ans (9 M€) ;
  • L’achèvement du doublement de la RD200 entre Villers-Saint-Paul et Les Ageux (70 M€) ;
  • La participation à la construction du barreau ferré Creil-Roissy (12 M€) ;
  •  Le regroupement sur un site unique à Senlis des Centres départementaux de l’Enfance et de la Famille de Compiègne et Senlis ;
  •  La construction d’une nouvelle Maison Départementale de la Solidarité à Méru, regroupant des services aujourd’hui dispersés ;
  • La création au Musée de l’Oise - MUDO d’une galerie d’exposition dans la cour et la poursuite des travaux de mise en valeur du Palais.

 

Les autorisations de programme 2017 de l’aide aux communes sont également augmentées de 42 à 47 M€, ce qui permet de voter plusieurs dossiers d’aide aux communes exceptionnels pour des projets structurants, parmi lesquels :

  • La construction du Théâtre du Beauvaisis (2,5 M€) ;
  • La création d’une maison des arts martiaux à Crépy-en-Valois (1,2 M€) 
  • Le déploiement de bornes de recharge pour véhicules électriques (113 000 €) ;
  • La rénovation du Complexe sportif de Couloisy (655 000 €) ;
  • La construction d’une maison médicale à Cuise-la-Motte (109 000 €)
  • L’augmentation des engagements dans le cadre de l’aide aux communes s’inscrira dans la durée, les autorisations de programme ouvertes passant, hors dossiers exceptionnels, de 39 M€ en 2017 à 41 M€ en 2018 puis 43 M€ en 2019 (contre 34 M€ en 2014 et 2015). 

 

Retrouvez ci-dessous la rediffusion des débats.

Le vote du Compte Administratif 2016 et la Décision modificative N°1 (DM1) du budget 2017 (Matin)

Le vote du Compte Administratif 2016 et la Décision modificative N°1 (DM1) du budget 2017 (Après-midi)