Plan de viabilité hivernale : l'Oise prête à affronter l'hiver !

Plan de viabilité hivernale : l'Oise prête à affronter l'hiver !

Depuis le 1er décembre 2017 et jusqu’au 15 mars 2018, les Centres Routiers Départementaux sont mobilisés pour anticiper les difficultés que pourraient créer sur le réseau routier des conditions météorologiques difficiles.

 

Comme chaque hiver, le Département mobilise des moyens matériels et humains importants pour le déneigement et la lutte contre le verglas afin que les automobilistes puissent se déplacer dans les meilleures conditions de sécurité possible.

 

Ainsi, depuis le 1er décembre 2017 et jusqu’au 15 mars 2018, 250 agents répartis dans les 19 Centres Routiers Départementaux (CRD) se relaient 7 jours/7 et 24 heures/ 24 dans le cadre du « Plan de Viabilité Hivernale » pour assurer les patrouilles de veille, le salage et le déneigement des 4069 km du réseau départemental.

Déroulement des différentes interventions

Pour anticiper au maximum les difficultés que pourraient créer sur le réseau routier des conditions météorologiques difficiles, le Conseil départemental met en place une cellule de veille opérationnelle.

 

Les équipes dédiées surveillent l’état des routes et anticipent l’évolution des conditions de circulation en lien avec les prévisions météorologiques de Météo France. 

 

Des patrouilleurs sont déployés en fonction des prévisions météorologiques. Ils déclenchent le salage ou le déneigement si nécessaire. 

 

L’intervention est organisée sur les 2x2 voies et les routes départementales qui desservent la très grande majorité des communes puis sur les voies secondaires.

 

Enfin, si les prévisions météorologiques l’exigent, le Département peut déclencher un salage préventif

Suivant la quantité de neige, la priorité est donnée aux axes permettant de désenclaver les zones et établissements stratégiques.

Suivant l’état de la neige, il peut n’y avoir que du raclage ou du raclage puis du salage.

Les moyens mis en oeuvre

Les moyens humains : pour un réseau routier de 4069 km dont 106 km de 2x2 voies, 250 agents se relaient, soit 120 agents d’astreinte 24h/24 en fonction des conditions climatiques pendant la période de viabilité hivernale.

 

Les moyens matériels : le département dispose de 50 saleuses et déneigeuses et de stocks de sel conséquents dans les 19 Centres Routiers Départementaux.

 

Le renfort des agriculteurs : le Conseil départemental a passé des conventions avec près de 200 agriculteurs qui sont appelés en renfort pour déneiger à chaque fois que cela est nécessaire. Alors que les engins du Département se concentrent sur le réseau principal, les agriculteurs sont engagés en priorité sur le réseau rural.

 

Les hivers se suivent et ne se ressemblent pas : durant l’hiver 2016/2017, plutôt clément, 20 interventions ont été déclenchées pour une consommation de sel de 4980 tonnes. La moyenne sur les 12 dernières années est de 24 interventions pour 7848 tonnes de sel.

 

Appel à la prudence : malgré tous les moyens mis en œuvre, il est matériellement impossible, en cas de neige, d’intervenir partout en même temps, les automobilistes doivent donc revoir leurs habitudes et leur conduite en période hivernale.

Infos pratiques

Pour connaitre l’état du réseau en temps réel : oise-mobilite.fr 

Pour les transports scolaires sous la compétence de la Région depuis septembre 2017 : hautsdefrance.fr 

Au coeur de la viabilité hivernale dans l'Oise

En 2015, les caméras de France 3 Picardie ont suivi, de nuit, les agents des routes mobilisés et prêts à agir pour votre sécurité en cas de conditions météorologiques extrêmes.

  • Antoine Sacco  j'ai trouvé le département très efficace cette année pour prévenir les risques liés à la neige et au verglas.
    Il y a 651 jours