je recherche (par mots clés)

Devenir assistant familial

En 2016, le Département a fixé parmi ses priorités de développer l’accueil chez des assistants familiaux qui offre un cadre propice à l’épanouissement de la plupart des enfants confiés à l’Aide sociale à l’Enfance (ASE). Cette orientation a été présentée par Edouard Courtial, Président du Conseil départemental, à l’occasion du vote du dernier budget.

Près de 800 000 € ont ainsi été affectés pour le recrutement et la rémunération d’assistants familiaux supplémentaires au budget consacré à l’Aide sociale à l’Enfance (ASE).

C’est dans ce contexte que le Conseil départemental, conformément à ses engagements, lance une campagne de communication et d’information pour le recrutement d’assistants familiaux. Avec cette opération le Département souhaite agir concrètement pour susciter des vocations et améliorer l’accueil d’enfants momentanément séparés de leurs parents.

Qu'est-ce qu'un assistant familial ?

L’assistant familial employé par le Département dans le cadre du dispositif de protection de l’enfance, moyennant rémunération, accueille à son domicile, habituellement et de façon permanente, de 1 à 3 enfants, adolescents ou jeunes majeurs de moins de 21 ans. L’assistant familial constitue, avec l’ensemble des personnes résidant à son domicile, une famille d’accueil.

Articles L421-2 et L 421-5 du Code de l’Action Sociale et des Familles

Son rôle

  • Accueillir à son domicile de manière permanente ou intermittente des mineurs et/ou des jeunes majeurs (0 à 21 ans) pour une durée variable en fonction de leur situation.
  • Apporter à ces enfants ou adolescents un cadre éducatif, familial et relationnel qui leur permette d’évoluer dans de bonnes conditions.
  • Favoriser les liens entre les enfants et leurs familles et/ou leurs proches afin de contribuer au retour à domicile.
  • S’impliquer dans l’élaboration du projet de vie des enfants en faisant partie intégrante de l’équipe spécialisée (référents enfant / famille, médecins, psychologues).

Son travail

  • L’assistant familial favorise l’intégration de l’enfant ou jeune accueilli au sein de sa famille d’accueil : il prend en charge l’enfant au quotidien (alimentation, hygiène, diététique, sécurité, puériculture, habillement, jeux, activités d’éveil…). Il l’aide à s’exprimer, le soutient et le conseille.
  • Il permet à l’enfant ou jeune accueilli de grandir, de s’épanouir, de s’intégrer, en favorisant sa socialisation et son autonomie et en respectant ses différences et ses potentialités.
  • L’assistant familial prend en charge l’enfant dans sa vie quotidienne. Il l’aide à s’exprimer, le soutient et le conseille.
  • Il contribue avec le soutien de l’équipe à la mise en place des rencontres de l’enfant avec sa famille (parents, frères et sœurs). Il l’accompagne également dans sa vie scolaire, dans ses démarches de santé, ses loisirs, ses déplacements.

Les qualités et capacités requises

Ses qualités humaines

Le métier réclame des qualités indispensables à son exercice :

  • disponibilité et capacité d’organisation
  • capacité à observer et prendre en compte les  besoins particuliers de chaque enfant
  • capacité d’accueil, d’écoute et de communication, aptitude à travailler en équipe
  • capacité à prendre des initiatives en lien avec l'équipe
  • ouverture d’esprit, ouverture vers l’extérieur (la culture, les loisirs, le sport, la différence, tolérance)

Son environnement

Avoir la possibilité d’accueillir, jour et nuit, un ou plusieurs enfants

L’ensemble de la famille est concerné et participe à l’accueil. Il est donc nécessaire que tous, conjoint, enfants, adhèrent à ce projet. Les propres enfants de l’assistant familial, doivent être en mesure d’accepter et de tolérer les bouleversements provoqués par l’arrivée d’un autre enfant dans la cellule familiale.

Etre titulaire du permis de conduire et disposer d’un véhicule

L’assistant familial doit en effet effectuer l’ensemble des trajets afin d’assurer le bon suivi scolaire, social et psychologique des enfants, ainsi que l’exercice des droits de visite et d’hébergement des familles.

Les conditions d'exercice

Statut et rémunération

Ce métier donne droit à une rémunération tant qu’un enfant est accueilli et de ce fait peut être variable. En aucun cas, il ne peut être garanti à l’assistant familial qu’un enfant lui soit confié à plein temps et en continu : il peut exister des périodes de "non activité", durant lesquelles l’assistant familial perçoit toutefois des indemnités.

Les assistants familiaux embauchés par le Conseil départemental de l’Oise dans le cadre de l’Aide Sociale à l’Enfance sont des agents non titulaires de la fonction publique territoriale. Ils perçoivent un salaire mensuel fixé par décision du Conseil départemental.

L’obtention de l’agrément

Être assistant familial nécessite préalablement l’obtention d’un agrément délivré par le Président du Conseil départemental de l’Oise, en 3 étapes :

  • 1. Envoyer une lettre de candidature au service de protection maternelle et infantile (PMI) du Conseil départemental de l’Oise en charge des évaluations et de la délivrance de l’agrément.
  • 2. Participer à une réunion d’information et compléter un dossier administratif.
  • 3. Recevoir des professionnels du service PMI  à domicile pour évaluer les conditions d’accueil proposées ainsi que l’environnement social et psychologique.

Si la candidature requiert tous les critères nécessaires pour accueillir des enfants à domicile, le Conseil départemental de l’Oise délivre un agrément précisant le nombre d’enfants pouvant être accueillis.

Le recrutement

Après avoir obtenu l'agrément, il faut ensuite postuler, par courrier, auprès de ce service :

Conseil départemental de l’Oise

Direction de l’enfance et de la famille

1 rue Cambry - CS 80941 - 60024 Beauvais cedex

L’assistant familial sera reçu dans le cadre d’une procédure de recrutement qui pourra se concrétiser par une embauche.

Avec un CDI, une couverture sociale, des droits à la retraite et des congés payés, l’assistant(e) familial(e) bénéficie du statut d’agent non titulaire de la Fonction publique avec les avantages sociaux qui sont accordés aux agents départementaux et à leurs enfants.

La formation

Les assistants familiaux bénéficient d’une formation professionnelle adaptée, financée et organisée par l’employeur :

  • un stage préparatoire à l’accueil du ou des enfants d’une durée de 60 heures
  • une formation qualifiante de 240 heures dispensée dans les trois premières années d’exercice.

Le programme de ces formations porte sur l’accueil et l’intégration de l’enfant dans sa famille d’accueil, l’accompagnement éducatif de l’enfant et la communication professionnelle. A l’issue de la formation, l’assistant familial peut obtenir le Diplôme d’état d’assistant familial (non obligatoire pour l’exercice de la profession).