je recherche (par mots clés)

Aide à la garde d'enfant de moins de 3 ans

Faire garder un enfant de moins de trois ans représente un budget conséquent pour les familles de l’Oise. Dans ce contexte de crise, le Département fait un geste en faveur des jeunes parents en créant une nouvelle aide directe.

Cette aide sera proposée à partir de septembre 2020. Le Conseil départemental rendra accessible sur Oise.fr les modalités d'attribution de l'aide à cette date.

L’Aide à la garde d’enfant de moins de trois ans est une aide pouvant aller jusqu’à 480 euros par an et par enfant. Elle sera versée trimestriellement à compter de novembre.

Cette aide a été présentée par Nadège Lefebvre, Présidente du Conseil départemental de l'Oise le lundi 29 juin 2020 lors de la conférence de presse sur le Plan de relance du Département, suite à la crise du Covid-19.

 

Retrouvez ci-dessous les critères annoncés par la Présidente du Conseil départemental de l'Oise lors de la conférence :

Peuvent bénéficier de l’aide les parents ayant recours à un mode de garde agréé, individuel ou collectif, ou à de la garde à domicile pour leur(s) enfant(s) de moins de 3 ans, sous réserve des conditions suivantes : 

  • Être domicilié dans l’Oise,
  • Faire garder l’/les enfants dans le Département de l’Oise ou dans un département français limitrophe,
  • Recourir à mode de garde agréé par le Conseil départemental, ou à de la garde à domicile par un salarié (assistants maternels, crèches, micro-crèches, halte-garderie, maison d'assistants maternels...),
  • Justifier d’une activité professionnelle, du suivi d’une formation professionnelle qualifiante de plus de 2 mois, ou d’être un allocataire du RSA en parcours d’insertion. Cette condition doit être respectée par les deux membres du foyer dans le cas d’un foyer de deux actifs, par le parent dans le cas d’une famille monoparentale.
  • Que le revenu fiscal de référence du foyer soit inférieur à 72 000 €, selon le dernier avis d’imposition,
  • Avoir un reste à charge supérieur ou égal à 50 € par mois et par enfant, après versement de l’aide départementale et prise en compte des aides versées par d’autres organismes publics et privés. Doivent être comptabilisés le complément de libre choix du mode de garde (CMG) versé par la Caisse d’allocations familiales (CAF), l’aide du conseil régional, les aides éventuelles des comités d’entreprises ou d’œuvres sociales.

L’aide s’arrête le mois anniversaire des trois ans de l’enfant. Elle sera versée dans son intégralité pour ce dernier mois, sous réserve du respect des conditions de reste à charge.