je recherche (par mots clés)

Pierrefonds

Les amateurs d’histoire apprécieront

Situé en bordure de la forêt de Compiègne, le château de Pierrefonds domine de sa masse imposante la petite cité qui s’est développée aux pieds de ses remparts.

C’est en 1392 que le roi de France Charles VI donne Pierrefonds à son frère Louis d’Orléans. En pleine guerre de Cent ans, ce dernier décide la construction d’une vaste forteresse.

Au XVIIe siècle, le château est démantelé sur ordre du roi Louis XIII. Les pierres sont utilisées pour la construction des maisons alentours.

Vendu comme bien national à la Révolution, le château est racheté par l’empereur Napoléon Ier mais c’est Napoléon III, passionné d’histoire, qui en confie sa reconstruction au célèbre architecte Eugène Viollet-le-Duc. A partir des vestiges subsistants, l’architecte recrée un château tel qu’il imagine qu’il a pu être au Moyen-Âge.

Les travaux s’étalent entre 1857 et 1885. Viollet-le-Duc relève les tours et aménage de magnifiques appartements au décor peint et lambrissé qui ouvrent à la visite dès 1867, à la suite de l’Exposition universelle. L’image d’un château de contes de fées, fruit de la vision d’un Moyen-âge idéalisé selon Viollet-le-Duc, s’impose alors et donne naissance au mythe de Pierrefonds qui en fait toujours sa célébrité.

En 1862 le château est inscrit sur la liste des Monuments Historiques.

Le saviez-vous ?

C’est toute la partie supérieure des courtines (ou chemin de ronde) qui relie les huit tours de défense que Viollet-le-Duc a fait reconstruire, donnant vie à une vision idéalisée d’un château médiéval. L’essentiel des dépenses est financé sur les fonds propres de l’empereur.

Dans la cour intérieure du château, le décor sculpté est foisonnant. De nombreux animaux inspirés des fabliaux du Moyen-Age peuplent chapiteaux et clefs de voûtes. A noter, l’amour particulier que Viollet-le-Duc nourrit pour les chats qu’on peut voir sculptés au niveau des lucarnes.

Sur la façade de la chapelle, l’architecte n’hésite pas à se représenter sous les traits de Saint Jacques, entre les statues de Louis d’Orléans et de sa femme Valentine Visconti.

Les secrets cachés

La magnifique salle des preuses (d’une longueur de 52m sur 9m de large) dans l’aile nord-ouest du château est conçue pour abriter la collection d’armures de l’empereur.

Le château possède de grandes caves voûtées dans lesquelles les visiteurs peuvent admirer une mise en scène et en lumière originale de moulages en plâtre de priants et de gisants de grands personnages qui ont fait l’histoire de France.

Château de "conte de fées", décor idéal, Pierrefonds attire de nombreux peintres avant et après sa reconstruction et de nos jours des tournages pour le cinéma et la télévision.