je recherche (par mots clés)

Clermont

Les amateurs d’histoire apprécieront

L’histoire de Clermont de l’Oise se perd dans la nuit des temps. Dès 51 avant Jésus-Christ, le promontoire sur lequel se dresse la plus ancienne partie de la ville aura été témoin de la lutte entre les armées de Jules César et la tribu gauloise des Bellovaques.  

Le comté de Clermont apparaît au XIème siècle. Autour du château dont il reste les vestiges du donjon, se développe la ville qui prospère rapidement, car située au carrefour de plusieurs routes stratégiques et commerciales. Dès la fin du XIIème siècle, les bourgeois obtiennent une charte communale leur permettant de se libérer de la tutelle du Comte et de gérer librement les affaires commerciales et administratives de la ville.

Au XIIIème siècle le comté de Clermont est réuni à la couronne de France et donné en apanage (de ad panen en latin = pour le pain, autrement dit pour se nourrir) à l’un des fils cadets du roi. L’apanage revient à la couronne si le bénéficiaire n’a pas de descendant mâle.

Blottie derrière ses remparts qui seront renforcés au cours de la guerre de Cent ans notamment au XIVème siècle, la ville abrite, outre l’hôtel de ville (classé Monument Historique), de splendides monuments telle l’église Saint-Samson et plus tard des hôtels particuliers du XVIIIème siècle qui font tout le charme de son centre ancien. Des fortifications, demeurent les vestiges du donjon, le bastion à l’ouest de l’hôtel de ville et la porte de Nointel proche du chœur de l’église Saint-Samson.

Le saviez-vous ?

En pleine guerre de Cent ans, la ville est le témoin d’une révolte sanglante connue sous le nom de Jacquerie.

Le chef des révoltés, Guillaume Carle, sera fait prisonnier et supplicié à Clermont. Cette révolte peu connue est en fait l’ancêtre véritable de la Révolution française et a profondément marqué la mémoire de la noblesse.

Le terme de Jacquerie est entré dans le vocabulaire courant pour désigner des mouvements de contestation.

 

Au XIXème siècle, le donjon de Clermont fait office de prison. La célèbre militante anarchiste Louise Michel y fut incarcérée entre juillet 1893 et décembre 1894.

Les secrets cachés

L’Hôtel de Ville de Clermont abrite à l’étage une maquette de la ville dans son état du XIVème siècle. Une superbe collection de peinture en fait un véritable petit musée qui mérite à lui seul la visite des lieux. L’Office de tourisme, logé au rez-de-chaussée vous accueille toute l’année et offre toutes les informations utiles pour compléter agréablement votre visite.

L’église Saint-Samson permet de suivre l’évolution des techniques et des styles de l’art gothique du début du XIIIème siècle au XVIème siècle, soit 300 ans d’histoire et d’art. On peut y voir, dans le chœur, de magnifiques vitraux du XVIème siècle aux couleurs chatoyantes.