je recherche (par mots clés)

Haut-débit et Histoire du numérique dans l'Oise

Depuis 2004, le Département a fait le choix volontariste de s'investir en faveur du haut débit en garantissant à chaque foyer et à chaque entreprise, quelle que soit la localisation, un accès à internet à au moins 512kbits, le seuil minimal du haut débit. Pour relever ce défi, le Conseil départemental a investi à la fois dans la construction d'un réseau départemental de télécommunications, un programme d'équipements de centraux téléphoniques et des subventions satellitaires. Ce fort engagement de la collectivité a permis de porter la couverture du département à 99,6%.

Le réseau TelOise

Traversé par le réseau Teloise, le département permet à ses habitants, ses entreprises, ses collèges, tous reliés au Haut débit (voire au Très Haut débit pour les collégiens oisiens) de bénéficier des services et des usages portés par les nouvelles technologies de l'information et de la communication.

 

Le réseau TelOise est constitué de :

  • d'une boucle optique principale parcourant le département
  • de boucles optiques métropolitaines dans les principales agglomérations
  • de tronçons en fibre optique, affluents de la boucle optique principale, permettant la desserte des centraux téléphoniques du département, des stations hertziennes, des zones d'activité et de certains établissements publics. 

Et a permis :

  • la possibilité de dégrouper les lignes téléphoniques grâce à l'accès à grande vitesse
  • des tarifs compétitifs dans l'accès à l'Internet haut débit grâce à la concurrence entre les Fournisseurs d'accès Internet (FAI)
  • le développement des PME locale comme Dialog Services basée à Beauvais qui emploie aujourd'hui 170 personnes
  • une desserte complète des zones d'activités économiques avec notamment des offres d'accès internet, des offres de VPN IP et d'offres d'interconnexion de réseaux.

47 NRA-ZO au service des communes rurales

Parallèlement au déploiement de la boucle locale TelOise, le Conseil départemental a investi en mai 2010 dans un vaste programme d’équipements de 47 NRA-ZO pour raccorder au haut débit 70 communes du département qui étaient totalement inéligibles à l'ADSL (débits inférieurs à 512 kbps).

Depuis 2004, le Département a fait le choix volontariste de s’investir en faveur du haut débit en garantissant à chaque foyer et à chaque entreprise, quelle que soit la localisation, un accès à internet à au moins 512kbits, le seuil minimal du haut débit. Pour relever ce défi, le Conseil général a investi à la fois dans la construction d’un réseau départemental de télécommunications, un programme d’équipements de centraux téléphoniques et des subventions satellitaires. Ce fort engagement de la collectivité a permis de porter la couverture du département à 99,6%. Affecter un titre 2 : Le réseau TelOise Traversé par le réseau Teloise, le département permet à ses habitants, ses entreprises, ses collèges, tous reliés au Haut-débit (voire au Très-Haut débit pour les collégiens isariens) de bénéficier des services et des usages portés par les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Le réseau TelOise est constitué de : •	d’une boucle optique principale parcourant le département •	de boucles optiques métropolitaines dans les principales agglomérations •	de tronçons en fibre optique, affluents de la boucle optique principale, permettant la desserte des centraux téléphoniques du département, des stations hertziennes, des zones d’activité et de certains établissements publics. Et a permis : •	la possibilité de dégrouper les lignes téléphoniques grâce à l’accès à grande vitesse •	des tarifs compétitifs dans l’accès à l’Internet haut débit grâce à la concurrence entre les Fournisseurs d’accès Internet (FAI) •	le développement des PME locale comme Dialog Services basée à Beauvais qui emploie aujourd’hui 170 personnes. •	une desserte complète des zones d’activités économiques avec notamment des offres d’accès internet, des offres de VPN IP et d’offres d’interconnexion de réseaux.  

Les centraux téléphoniques ont été historiquement installés sur le territoire pour raccorder les usagers au téléphone. Si les distances de plusieurs kilomètres entre le central et l'usager n'étaient pas gênantes pour transporter la voix, elles le sont devenues lorsqu'il s'est agi de faire transiter des données plus importantes comme l'exigent Internet ou la télévision. A environ 6km de distance entre un central téléphonique et l'abonné, la perte de signal devient trop importante pour assurer un débit suffisant. La solution pour laquelle a opté le Conseil départemental en 2010 a été d'installer une armoire complémentaire au cœur de 47 communes, le NRA-ZO. Nœud de raccordement aux abonnés en Zone d'ombre, les NRA-ZO sont tout simplement des centraux téléphoniques bis que l’on installe dans des zones trop éloignées des nœuds de raccordements existants et auxquels on connecte l'ensemble des lignes téléphoniques qui desservent des habitations, à l'échelle d'un quartier ou d'une commune pour réduire les distances et améliorer ainsi les débits. Le NRA-ZO est donc une armoire dans laquelle on loge les équipements ADSL (les DSLAM) des différents opérateurs. D'un côté, ces équipements sont reliés par fibres optiques au Réseau Internet ; de l'autre, ils sont reliés aux différents abonnés, par le réseau en fil de cuivre de l’opérateur historique. L'installation de ces armoires nécessite souvent d'importants travaux de voiries pour faire passer les câbles de fibres optiques. Ce programme, clôturé en octobre 2012 a permis la résorption de la quasi-totalité des zones d’inéligibilité ADSL.

Le Conseil départemental reste mobilisé pour les zones blanches

Le Conseil départemental a toujours œuvré pour résorber les zones blanches et subventionne depuis le 1er Juillet 2012 les installations satellitaires pour les zones du département encore non-convertes par l'ADSL 512k soit 380 lignes restantes dans l'Oise. Ces offres et services internet haut débit par voie satellitaire sont disponibles sur l'ensemble de l'Oise. Ainsi, tout abonné réputé inéligible à l'ADSL (avec une atténuation de ligne >70dB) et résidant en dehors d'une zone couverte par un site Wifi Teloise pourra bénéficier d'une subvention de 250€ TTC s'il souscrit à une offre satellitaire auprès de Nordnet (Numéro vert : 0800 66 55 55) ou Connexion Verte (Numéro vert : 0805 18 18 18).

 

Comment bénéficier de la subvention satellite ?

- Renseigner et renvoyer le contrat d'adhésion joint en choisissant son offre de service ainsi qu'une attestation sur l'honneur d'inéligibilité

- Réception du kit satellite envoyé par le fournisseur d'accès choisi

- Installation en propre ou appel à un installateur recommandé par le fournisseur (information fournie dans le kit).

- Paiement de la prestation d'installation directe (du client à l'installateur).

- Mise en service de l'abonnement haut débit par le fournisseur d'accès internet, après installation de la solution satellitaire.

- Déduction de la première facture de l'opérateur de 250€ TTC au titre de la subvention départementale (déduction qui sera clairement inscrite sur la facture).