je recherche (par mots clés)

Le Très Haut Débit

Pour assurer la cohésion et le développement du territoire départemental et garantir à tous les Oisiens l'égal accès aux nouvelles technologies, le Conseil départemental s'est engagé dans une politique volontariste en investissant constamment depuis 2004 dans le domaine du haut-débit. Aujourd'hui l'Oise est couverte à 99,6 % et notre Département est devenu un véritable Département pionner dans le numérique.

Le choix de la fibre

Le schéma d'aménagement numérique qui va organiser le passage de l'ensemble du département au Très Haut Débit pour les 10 ans à venir a retenu la technologie FTTH (Fiber to the Home). Cette technologie, qui consiste à amener directement la fibre optique jusqu'aux foyers et non plus seulement jusqu'aux centraux téléphoniques, permettra d'offrir des débits à 100 Mbps et au-delà. S'appuyant sur un réseau existant de 1 100 km de fibre existants dans le Département, la FttH ajoutera 1 400 km supplémentaires de réseau structurant pour apporter la fibre jusqu'à l'abonné.

 

Le Département de l'Oise en optant pour la fibre a fait le choix d'un réseau plus pérenne dans le temps. Principal financeur du programme avec un apport de 8 millions d'euros chaque année, le Département prendra à sa charge le coût du réseau structurant principal (collecte ou "autoroute") et d'une partie substantielle de la desserte (boucle locale et raccordement abonnés). La Région contribue également, pour 4 millions par an. L'Etat, avec le Département et la Région (et l'Europe), contribue également pour près de 54 M€ au financement du réseau de fibre optique et fait le choix de garantir "l'accès au Très Haut Débit partout pour tous et un coût identique de raccordement sur tout le département, de la plus petite commune à la grande." Les communes ont été appelées à participer à ce grand virage du numérique en rejoignant le Syndicat Mixte Oise Très Haut Débit (SMOTHD).

 

Si l'aménagement numérique avait été laissé à la seule initiative des opérateurs privés selon le cadre règlementaire actuel : seules les zones considérées comme rentables dans l'Oise aurait pu bénéficier du très haut-débit. Ces zones dites AMII vont concerner 4 agglomérations dans le département : Beauvais, Chantilly, Compiègne et Creil soit seulement 30% des foyers oisiens ! A contrario, le Conseil départemental de l'Oise a privilégié l'égalité d'accès au très haut débit sur l'ensemble du territoire. Les premiers raccordements bénéficieront en priorité aux zones grises où le débit est inférieur à 2 Mbps n'autorisant pas le triple play. Cette première étape vers le très haut-débit nécessitera cinq à sept ans et la couverture totale du territoire en fibre sera réalisée en moins de dix ans.

 

Carte du déploiement du THD

 

Carte de déploiement du Très-Haut Débit dans l'Oise