je recherche (par mots clés)

Givenchy, Yves Saint Laurent, Chanel

Parfums et cosmétiques : un fleuron isarien

GivenchyCes grands noms de la parfumerie et des cosmétiques sont présents dans l’Oise, l’un des principaux pôles français de ce secteur. De la fourniture de matières premières jusqu’à l’emballage, le département intègre une filière complète qui fait appel à de nombreuses entreprises sous-traitantes.

Le développement des activités de parfumerie et de cosmétiques dans le département de l’Oise remonte aux années 1960.

 

En 1966, l’entreprise Yves Saint Laurent Beauté s’installe à Lassigny. Au fil des années, elle s’impose comme le premier employeur de la région de Noyon avec quelque 800 salariés. En 2008, l’entreprise rejoint le groupe L’Oréal et crée les parfums et les cosmétiques des marques Yves Saint Laurent Parfums, Roger & Gallet, Van Cleef & Arpels, Oscar de la Renta et Fendi, ainsi que des licences (Boucheron, Ermenegildo Zegna, Alexander McQueen et Stella McCartney).

 

En 1969, Hubert de Givenchy implante son usine à Beauvais, sa ville natale. Rachetée en 1985 par la maison de champagne Veuve Clicquot, l’entreprise passe, deux ans plus tard, dans le giron du groupe de luxe LVMH. L’usine de Beauvais, qui emploie plus de 300 personnes, fabrique aussi bien des produits cosmétiques que de la parfumerie.

Détenu par le groupe Pamerco, Chanel commence par installer à Compiègne, en 1979, un site dédié à  la parfumerie. Puis en 1987, une usine de produits cosmétiques voit le jour à Chamant, près de Senlis. En 1989-1990, un nouveau site Chanel, dédié cette fois à la maroquinerie, est installé à Verneuil-en-Hallate, et, logiquement, l’entreprise implante en 1994 un pôle logistique situé au Meux, à équidistance de ses trois sites de production dans le département.

 

Ne serait-ce que du fait de la présence de ces trois grands noms du secteur, l’Oise est l’un des  principaux pôles français de la parfumerie et des cosmétiques.

En plus des emplois directs, Yves Saint Laurent Beauté, Givenchy et Chanel font appel à de nombreux sous-traitants installés dans le département : cartonnerie, conditionnement à façon, et flaconnage.

Cette filière des parfums et cosmétiques, qui véhicule les valeurs de prestige et de qualité du "made in France", est d’autant plus valorisante pour l’économie du département qu’elle est très peu touchée par les délocalisations.