rechercher sur le réseau (un contact, une association, un élu...)

Renforcer notre vigilance à l'égard des séniors

Continuité et renforcement de la plateforme "Allo Oise seniors" pour répondre à toute question relative aux séniors isolés et à leurs familles dans la situation actuelle exceptionnelle. Protéger, renseigner et rassurer, tels sont les objectifs fixés. 

 

 

Plus de solidarité à l’égard des Etablissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)

Nouvelle action concrète : dotation de 90 tablettes numériques aux EPHAD de l'Oise

Dans le cadre du confinement, les visites des familles aux résidents des EHPAD sont autorisées depuis lundi 20 avril, sous conditions. Cette situation peut générer un sentiment d’isolement, du stress et une perte de repères supplémentaires pour les séniors.

 

C’est pourquoi le Conseil départemental de l’Oise a souhaité doter les 28 EHPAD volontaires de 90 tablettes numériques, directement livrées dans les établissements et prêtes à l’emploi, afin de répondre aux besoins de contact extérieur de nos aînés et rassurer leurs proches. Faciles et rapides à prendre en main, elles proposent une interface adaptée aux aînés et de nombreuses applications dédiées.

 

Les établissements ne bénéficiant pas d’une connexion WIFI ont reçu une tablette dotée d’une carte 4G afin de pouvoir profiter pleinement des fonctionnalités offertes. Cette opération, financée par les membres de la Conférence des financeurs de l’Oise représente un investissement de 40 000 euros.

 

 

Des équipes départementales dédiées sont quotidiennement à l’écoute et à la disposition des directions d’établissement pour les difficultés d’organisation et financières qu’ils pourraient rencontrer.

Le Département maintient le même niveau de financement des établissements que celui instauré avant la crise sanitaire (situation de janvier 2020)  afin de ne pas les fragiliser et garantir une continuité d’activité pour les organismes qui seraient en difficulté financière.

Mise en place d’actions de solidarité intergénérationnelle entre les EHPAD, les Maisons d’enfants à caractère social (MECS), les assistantes familiales et le Centre départemental de l'enfance et de la famille (CDEF) afin d’apporter soutien et réconfort aux personnes âgées résidentes (envoi de dessins et d’échanges). 

Le Département lutte contre l’isolement des séniors via la mise à disposition d’audio livres par l’intermédiaire de la médiathèque départementale.

 

Poursuite de la politique départementale de soutien à l’investissement favorisant, par exemple, l’acquisition de matériels numériques à destination des lieux de vie collectifs dans le cadre de la Conférence des financeurs et de Monalisa. Ces dispositifs innovants de type tablettes, bornes musicales et autres supports numériques, permettent de rompre l’isolement de nos aînés via des pratiques ludiques.

Un soutien supplémentaire apporté aux Services d’aide à domicile (SAAD) et aux personnes âgées isolées

Le Département est pleinement engagé dans la préservation du lien social et le maintien à domicile de nos aînés. 

 

 

Conscient de l’importance et de la particularité de la situation des SAAD, le Département écoute et accompagne quotidiennement les 39 établissements de l’Oise pleinement mobilisés en faveur des séniors isolés, fragiles ou vulnérables.

Pour protéger les salariés et usagers dans le cadre des interventions à domicile, le Département s’engage à compléter, si besoin est, la dotation fournie par l’État afin de garantir une dotation minimale de 2 masques par jour et par intervenant auprès des bénéficiaires APA-PCH. Cette dotation sera distribuée tout au long de la crise selon les modalités prévues par l’Agence régionale de santé (ARS) et le Département de l’Oise.

Le Département maintient, malgré la baisse subie d’activité, du même niveau de financement des SAAD que celui alloué avant la crise sanitaire (situation de janvier 2020) afin de ne pas les fragiliser et garantir une continuité d’activité pour les organismes qui seraient en difficulté financière. Un état des lieux de la situation sera fait en sortie de crise. 

Le Département renforce son soutien financier aux SAAD à travers la mise en place d’une bonification du tarif horaire quand les SAAD interviennent auprès d’une personne âgée dépendante habitant dans une communale rurale ou une zone sous-dotée en services d’aide à domicile. 

Une attention particulière est accordée à l’égard des personnes vulnérables ne souhaitant plus, pour des raisons sanitaires, d’une aide à domicile. C’est pourquoi une procédure de veille et de repérage des personnes vulnérables est menée par les services départementaux de l’Oise.

 

Un échange constant a lieu avec les maires des petites communes, lesquels se voient informés des coordonnées des personnes ne bénéficiant plus d’aide à domicile, isolées ou fragiles, afin qu’une vigilance accrue leur soit accordée.  

 

 

Au sein des Centres sociaux ruraux (CSR) conventionnés par le Département, des solutions innovantes sont trouvées et mises en place pour assurer la continuité d’actions de solidarité collectives à distance : actions de convivialité par téléphone ou par vidéo, cours de gym en live, entraide pour les courses, portage de repas, appels en visioconférence des familles…

 

 

Les autres actions du PLAN D'URGENCE DÉPARTEMENTAL

POURSUIVRE ET RENFORCER L’ACCOMPAGNEMENT
DES PLUS FRAGILES

SOUTENIR LES TRAVAILLEURS NON-SALARIES ET LES PARTENAIRES TRAVAILLANT AVEC LE DÉPARTEMENT

ASSURER LA CONTINUITÉ DU SERVICE PUBLIC

ASSURER LA CONTINUITÉ DES ENGAGEMENTS POUR L'ENFANCE ET LA FAMILLE

SE MOBILISER PLEINEMENT EN FAVEUR DES PROFESSIONNELS DE SANTE